Accueil ECONOMIE Rejet par la Cour Constitutionnelle des recours de Me ABI Tchessa et...

Rejet par la Cour Constitutionnelle des recours de Me ABI Tchessa et de Gilchrist Olympio

- Advertisement -
Aboudou-Assouma_500

La Cour Constitutionnelle du Togo s’est prononcée jeudi sur les recours déposée par plusieurs listes contre sa décision N°E-002/13 du 25 juin 2013 portant publication des listes définitives des candidatures à l’élection législative du 21 Juillet 2013.
Au total, la Cour s’est prononcée sur quatre dossiers. La demande de la tête de liste du Collectif Sauvons le Togo (CST) dans la circonscription électorale de la Kozah, tendant à la validation de sa liste préalablement rejetée pour « incohérence de nom et prénom sur les actes d’état civil » a été rejetée.


Dans sa décision, la Cour considère que la vérification de la conformité des pièces de candidature doit relever de la « compétence » des candidats, et ce avant le dépôt des dossiers à la CENI et que ces erreurs ne peuvent être » régularisées a postériori ».
Est également rejetée, la demande du président de l’Union des forces de changement (UFC) exigeant le maintien de la liste UFC de Denkpen invalidée pour insuffisance d’âge d’un candidat. L’UFC dans sa demande soutenait que la situation d’inéligibilité d’un candidat sur une liste ne saurait mettre hors cours, les autres candidats.

L’inéligibilité d’un candidat, a précisé la Cour, peut invalider la candidature des autres puisque, argument-elle, la loi exige que toute liste de candidatures comporter le « double du nombre des sièges à pouvoir par circonscription électorale » or l’exclusion d’un candidat sur une liste, est de nature à réduire le nombre de personnes sur cette liste. En outre, la Cour soutient le requérant derrière cette demande, Gilchrist Olympio n’a pas compétence à agir. Seule la personne en tête d’une liste a compétence de saisine de la Cour pour ces questions, ont indiqué les juges.

En dernier lieu, la Cour a procédé à la réparation de deux erreurs « matérielles dûment constatées » commises par elle dans sa décision du 25 juin dernier en retirant de la course, la liste NDP de Wawa-Akébou pour insuffisance de candidats (4 au lieu de 6) et en remettant en lice la candidature du PDR omise dans la circonscription électorale de Blitta.

Olivier A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

53 + = 61

LES + LUS

Contentieux OTR-Moov/La diversion du Commissaire Général Philippe Kokou Tchodiè : Qui fait main basse sur les millions des indicateurs ?

La grande enquête sur le scandale lié à la commission de 500 millions du contentieux entre la...

Opposition togolaise: La Nature…toujours dans ses œuvres

Au Togo, la lutte pour l’alternance politique n’achoppe pas seulement sur un pouvoir récalcitrant et insaisissable. C’est...

Inquiétantes incohérences à l´ANC : Savent-ils vraiment ce qu´ils font?

Samari Tchadjobo | Photo de courtoisie : S.T Je crois qu´en tant que citoyen togolais de...

Pour la construction des nouvelles mairies: L’Allemagne octroie environ 5 milliards au Togo

Echange des documents L’Allemagne a fait don au Togo — à travers sa banque publique KfW — de...

Togo : Le FMI malgré lui

Le ministre de l’Économie et des Finances Sani Yaya Selon les dernières projections du Fonds Monétaire International (FMI), la...