Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Religion : Les prêtres du culte vodou mécontents des pasteurs « ingrats »

Religion : Les prêtres du culte vodou mécontents des pasteurs « ingrats »

- Advertisement -

photo illustration
photo illustration


Les prêtres du culte voudou du Togo ne sont pas contents de certains de leurs partenaires en affaires et tiennent à le faire savoir. Des pasteurs et autres hommes de Dieu des églises dites éveillées qui selon eux, n’hésitent pas à s’attaquer à eux dans leurs prêches après avoir bénéficié des services des adeptes du culte vodou. Ils avouent de mal digérer la chose.
 
C’est du moins ce que dénonce Hounongan Atchinou Kokou Messan Sotore 1er, président de la Fédération Nationale des Cultes Vaudous et des Traditions du Togo (FNCVTT). Il y a quelques jours, l’homme faisait le tour de certaines stations de radio de la place pour parler d’un projet de sa fédération en faveur des enfants admis dans les couvents tout en n’éludant pas la question de la relation qui existe entre eux et la nouvelle génération d’hommes de Dieu. « Les pasteurs ont l’habitude de venir nous consulter », a-t-il déclaré sans ambages.
 
« Ils viennent le plus souvent pour se plaindre et nous disent que les fidèles désertent leurs églises ou qu’ils veulent remplir leur temples et paroisses et ils demandent notre aide pour cela. Parfois ils nous demandent de la puissance afin de guérir les malades qu’on leur amène et qu’ils n’arrivent pas à guérir par leurs prières », dira-t-il dénonçant au passage, les attaques dont ils sont l’objet de la part de ces mêmes hommes de Dieu.
 
Un autre phénomène que combat Hounongan Atchinou Kokou Messan Sotore 1er, est l’abus de certains de ses collègues du culte vodou sur des femmes d’autrui. « Nous avons l’habitude de fermer les portes des couvents des prêtres vodou qui couchent avec les femmes qui viennent les consulter. Dans les jours à venir nous irons encore fermer les portes d’un prêtre vodou dans la préfecture de Zio. Il est connu dans la localité pour sa propension à coucher avec les femmes qui viennent le consulter. C’est le mari d’une des femmes déshonorées qui est venu se plaindre auprès de nous. Nous avons fait venir la femme en question et le prêtre et tous les deux ont reconnu les faits », rapporte-t-il.
 
Il faut rappeler que la Fédération Nationale des Cultes Vaudous et des Traditions du Togo en collaboration avec l’UNICEF, a entamé depuis plusieurs semaines, un travail de recensement des couvents du culte traditionnel dans la région Maritime et la préfecture du Golfe. Selon cette fédération, en dépit des aménagements récents pour permettre la scolarité parallèle des enfants soumis à des pratiques de confinement, le phénomène continue d’affecter la scolarité de ces enfants. Le projet piloté par la FNCVTT vise à apporter un soulagement aux enfants et aux familles affectés par ces pratiques et à connaître la situation aussi bien des enfants internés que des couvents qui internent les adeptes et les enfants afin de réduire le temps de séjours des enfants dans les couvents.
 
A.Y.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

1 + 1 =

LES + LUS

Togo, Présidentielle 2020 : Révision des listes électorales, la Pagaille du régime Faure/RPT-UNIR Continue…

Extrait de la Une de L’Alternative No.848 du 3 décembre 2019 Le clan au pouvoir n’est...

Présidentielles 2020 : Les candidats auront 500 millions F CFA à se partager

Le montant du cautionnement pour l’élection présidentielle de 2020 est de vingt millions (20 000 000) de...

« Le Togo comme il va » : Chronique des insurrections armées/coups d’Etat…à la togolaise

Le Togo est une curiosité confirmée dans le monde. Au-delà des cocasseries et autres faits divers animés, le...

Nuit des mercis du projet « Graines du Togo » : Reconnaissance, satisfaction et projection sur les prochaines éditions

Le Col Akpovy, président de la FTF, recevant le prix spécial du Chef de l'Etat des mains de Claude le...

Football à la base : Hervé PIZA offre du matériel sportif à l’Académie des sept collines d’Atakpamé

Le 1er conseiller de l’Académie des Sept Collines d’Atakpamé (ASCA), M. Piza Hervé, ancien 1er vice-président de la...