Rencontre entre la CENI et les partis représentés en son sein : Des questions électorales à l’ordre du jour

Aguigah-Angee-Dola
La Commission nationale électorale et indépendante (CENI) a rencontré ce jeudi à son siège à Lomé, les responsables des formations politiques membres de cette commission. Au centre des discussions, les activités devant meubler l’agenda de la CENI au cours des semaines à venir.
 
Le voile a été levé lors de cette rencontre sur les activités présentes et futures de la CENI à savoir le déploiement du matériel électoral et des techniciens sur l’ensemble du territoire togolais et le début du recensement. « Dans un processus électoral, il faut déployer du matériel fiable », a indiqué Mme Aguigah pour expliquer l’importance de cette phase.
 
Des groupes électrogènes, des kits et d’autres matériels sont en train d’être déployés, a annoncé la présidente de la CENI aux membres de ces partis politiques. Les opérateurs de saisie, les membres des comités de listes et cartes, les techniciens accompagnent le matériel sur le terrain, a ajouté la CENI. « Tous ces matériels et toutes ces ressources humaines sont acheminés vers les centres électoraux », a rassuré Angèle Aguigah, présidente de la CENI.
 
Le Togo a été découpé en deux zones de recensement. La première zone va de Kpendjal à Ogou. Le recensement est prévu dans cette partie du pays entre le 15 et le 24 mars et la zone deux, qui va de l’Amou à Lomé commune 5, connaîtra son recensement entre le 5 et le 14 avril 2013.
 
Les anciennes cartes d’électeurs ne seront plus admises au cours des élections à venir, a prévenu Angèle Dolah Aguigah car, a-t-elle fait savoir, il s’agit d’un recensement et non d’une révision.
 
Olivier A.
 
afreepress