Représailles politiques contre Agbéyomé Kodjo ? Le chef-lieu de la commune Yoto 3 arraché à son village Tokpli

0
1732
photo@togoactualite.com

C’est par un décret présidentiel (N°2020-070 /PR portant modification du décret N°2017-144 / PR du 22 décembre 2017 fixant le ressort territorial et chef-lieu des communes des régions maritime et des Savanes) en date du 22 septembre 2020 que la décision a été prise.

« L’article 1er du décret N°2017-144 / PR du 22 décembre 2017 fixant le ressort territorial et chef-lieu des communes des régions Maritime et des Savanes est modifié comme suit, en ce qui concerne le chef-lieu de la commune de Yoto 3 dans la région maritime…», indique l’article premier du présent décret, avec la précision de Gboto-Vodoupe comme nouveau chef-lieu de la dite commune constituée de cinq (05) cantons à savoir, Tokpli, Gboto, Tomety-Kondji, Sédomé et Esse-Godjin.

Il est évoqué des « problémes relatifs au choix de Tokpli comme chef-lieu de la commune de Yoto 3 » et un rapport du préfet de Yoto en date du 17 août 2020 sur la question.

Ledit décret a été envoyé ce lundi 28 septembre 2020, par bordereau d’envoi N°0492 / MATDCL/CAB signé du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales Payadowa Boukpessi, au préfet de Yoto Yawo Alibo, lui demandant d’ « informer le maire et tous les conseillers et prendre les dispositions pour rendre effectif le transfert avant la date du 25 octobre 2020 ».

Conformément à cette correspondance du ministre, le préfet, dans un courrier adressé ce lundi au maire et aux conseillers , « invite le maire et tous les conseillers de Yoto 3 à une importante réunion pour réfléchir sur les dispositions à prendre pour rendre effectif le transfert du chef-lieu de Yoto 3 à Gboto-Vodoupe avant le 25 octobre 2020, suivant le décret N°2020-079/PR du 22 septembre 2020 », et de les informer que « la réunion aura lieu mercredi, le 30 septembre 2020 à 9 heures à la salle de réunion de la Préfecture de Yoto ».

La commune de Yoto 3, faut-il le rappeler, est dirigée par Kokou Degbe, un maire  issu du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), le parti d’Agbeyome Kodjo.

Représailles à l’encontre du candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro qui continue de réclamer sa victoire (sic) à la présidentielle du 22 février 2020 ou décision sans aucune arrière-pensée politique ? La question reste posée.

source : letabloidtogo.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + 4 =