Reprise des activités pédagogiques et académiques : L’UL s’active

0
1306
Président de l’UL, le Professeur Dodzi Komla Kokoroko

La vie académique et pédagogique ne pouvant indéfiniment s’arrêter à cause de la COVID-19, les Universités publiques du Togo (UPT) ont vite initié des réflexions pour identifier les dispositions à prendre afin d’aborder dans la sérénité la reprise des cours. A cet effet, les autorités universitaires de Lomé, ont rencontré ce mardi 14 juillet 2020, dans l’Amphithéâtre Professeur Ampah Johnson, des enseignants-chercheurs, des représentants du personnel administratif, technique et de service (PATS), le collège des délégués généraux d’étudiants et des responsables d’associations estudiantines. La rencontre, organisée avec l’appui du Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, représenté par son Secrétaire Général Monsieur Koffi Agbénoto, avait pour objectif de faire une restitution des démarches effectuées par les UPT auprès de la Primature pour une prochaine reprise des activités pédagogiques et académiques.

Prenant la parole, le 1er Vice-président, le Professeur KomlanBatawila, a indiqué qu’à la rencontre du 8 juillet, le Gouvernement avait réitéré aux UPT son engagement à valider l’année académique 2019-2020 puis relevé l’importance du respect strict des mesures barrières. Il avait également été question de définir les stratégies à mettre en place au sein des institutions d’enseignement supérieur pour favoriser une bonne reprise des cours. La date du 15 juillet avait donc été retenue pour cette reprise.

Pour le Président de l’UL, le Professeur DodziKomlaKokoroko, toute la communauté universitaire mérite des félicitations pour sa vigilance face à la COVID-19 et pour avoir été à la hauteur de l’enjeu. Il a précisé que les dysfonctionnements et les ratés relatifs aux cours en ligne seront pris en considération afin d’en tirer les leçons nécessaires.

La 2è Vice-présidente, Madame KafuiKpégba, a profité de l’occasion pour présenter à l’assistance les différentes dispositions déjà prises et celles à prendre pour une réouverture. Il s’agit, entre autres, du désherbage de l’enceinte du campus, de l’installation d’une dizaine de lave-mains géants, du nettoyage des amphithéâtres, de la confection des affiches de sensibilisation de la communauté universitaire sur la pandémie, de la disponibilité du collège des délégués d’étudiants vis-à-vis de leurs camarades, et de la mise en place d’une brigage pour étudiants chargée d’assurer la veille pour le respect de la distanciation physique. En marge des mesures annoncées, la Présidence de l’UL a initié ce mardi 14 juillet 2020 une formation donnée par la Direction de l’hygiène et de l’assainissement de la base à l’intention des PATS, du Corps  de la Police Universitaire, de la Croix Rouge-UL ainsi que du Scout-UL. En tout, 70 agents seront outillés pour appuyer les établissements et services de l’UL. Cette formation assurée par le Directeur de l’hygiène et de l’assainissement, Monsieur KomlanAyité, s’est déroulée à l’Auditorium de l’Institution et à la Chaîne-Ouest du Restaurant Universitaire. Comme l’a rappelé Madame Kpégba, toutes les mesures prises visent à protéger la communauté de l’UL et les visiteurs mais aussi à rassurer le Gouvernement que l’Université de Lomé est prête pour relever le défi lié à la réouverture dans ce contexte particulier de crise sanitaire.

Quant à Madame le Secrétaire Général de l’UL, Akossiwoa Mensah Attoh, elle a présenté les possibilités de calendrier de la réouverture en tenant compte de la reprise des examens du semestre Harmattan, de la reprise des cours en présentiel et des examens pour le semestre Mousson. Cependant, il est demandé aux différents Chefs d’établissements d’associer les enseignants-chercheurs relevant respectivement de leurs écoles, facultés et instituts en vue de faire des suggestions concrètes à la Présidence de l’UL.

Un débat a suivi les diverses présentations pour recueillir les impressions du public invité à cette rencontre. Le personnel enseignant et les PATS ont voulu comprendre davantage les dispositions prises, en vue de mieux accompagner les autorités. Aussi les questions ont-elles essentiellement porté sur l’avenir des cours en ligne, les conditions pédagogiques à observer dans les amphithéâtres, la gestion des cours de Master et celle des travaux pratiques, et l’organisation de l’encadrement des doctorants. Les présentateurs ont apporté des éclairages aux intervenants tout en précisant que suite aux suggestions qui seront reçues de la part des établissements, la Présidence donnera de nouvelles précisions en tenant compte de l’évolution de la pandémie dans le pays. Le Professeur Kokoroko a particulièrement précisé que les cours en ligne restent un acquis pour l’Université de Lomé. Par conséquent, ils se poursuivront concomitamment avec les cours en présentiel.

Les enseignements dans les UPT auront été suspendus pendant 14 semaines depuis la fermeture du 20 mars 2020. En attendant la reprise effective des cours à l’UL suivant le calendrier précis et les modalités à communiquer ultérieurement, il est demandé à chacun de jouer sa partition pour que l’Université de Lomé ne déçoive pas la confiance placée en elle par le Gouvernement en autorisant la reprise des activités pédagogiques et académiques en présentiel dans les établissements publics et privés d’enseignement supérieur à compter du mercredi 15 juillet 2020. Les autorités de l’UL en appellent au civisme de la communauté universitaire pour maintenir la distanciation physique et elles comptent sur le pragmatisme des responsables d’établissements pour faire respecter les mesures barrières.

Source : https://univ-lome.tg

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

2 + 5 =