Reprise des émissions sur légende Fm ce lundi, après un mois de suspension par la HAAC

0
617

legenge_fm

La Radio privée Légende Fm a repris ce lundi, ses émissions après un mois de suspension par la Haute Autorité de l’Audiovisuel et de la Communication (HAAC), a constaté l’Agence Savoir News.

 

Cette radio avait été suspendue par la HAAC pour avoir diffusé des « émissions de propagande électorale », après la campagne électorale en vue des élections législatives du 25 juillet dernier, en « violation du code électoral ».

 

Selon la décision de la HAAC, Légende Fm avait « poursuivi les 24 et 25 juillet 2013, des émissions de propagande électorale sur ses antennes en violation de l’article 68 du code électoral qui dispose : +La campagne électorale est déclarée ouverte quinze jours francs avant la date du scrutin, elle s’achève 24 heures avant le jour du scrutin. Nul ne peut par quelque moyen que ce soit, faire campagne en dehors de la période réglementaire+ ».

 

« Considérant que l’article 4 du code de bonne conduite invite le journaliste à éviter l’exagération (…) que dans l’émission spéciale élection diffusée jeudi sur radio Légende Fm, on a assisté à une répétition d’allégations inexactes et susceptibles de perturber le bon déroulement du scrutin (…) », avait souligné la HAAC dans son communiqué.

 

Les émissions de cette radio avaient été déjà momentanément suspendues le jour du scrutin (25 juillet), sur décision de la HAAC, suite à une information faisant état du vote dans le domicile du chef de quartier de Nyékonakpoè.

 

Selon le Collectif « Sauvons le Togo » (CST) dans un communiqué rendu public le 25 juillet, les informations relayées par la radio sur le vote au domicile du chef de quartier se sont « révélées sans fondement ». Le Collectif a déploré « cet état de fait, ainsi que les incidents qui s’en sont suivis et qui auraient pu dégénérer en une situation incontrôlable ».

 

Ce lundi, la Radio Légende Fm a repris activités, et les émissions se déroulent normalement avec sa grille de programme habituelle. L’Association « SOS Journaliste en danger » a prévu une conférence de presse lundi après-midi, rencontre au cours de laquelle le sujet sera abordé.

 

Rappelons que la HAAC est l’une des Institutions de l’Etat. Elle a pour mission de garantir et d’assurer la liberté et la protection de la presse et des autres moyens de communication de masse.
 
Nous y reviendrons
 
Edem Etonam EKUE
 
Savoir News

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + 4 =