Accueil ECONOMIE Réunion du CPDC : Débats très houleux jeudi sur le mode de...

Réunion du CPDC : Débats très houleux jeudi sur le mode de scrutin, poursuite des discussions lundi prochain

- Advertisement -

Les membres du Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation (CPDC) se sont retrouvés jeudi à la Primature où ils ont poursuivi leurs travaux sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles.
Principal sujet abordé : le mode de scrutin. Les débats ont été très houleux ; les membres de ce Cadre se sont finalement séparés dos à dos. Ils se retrouveront lundi prochain pour la suite des discussions.
« Le Ghana a deux tours, le Sénégal, le Bénin et le Niger. Il n’y a que des pays comme le Cameroun où le Gabon qui ont un tour. Même la Russie à deux tours. Nous ne pouvons pas transiger sur cela », a indiqué Nicolas Lawson, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR, opposition).
Selon lui, « celui peut gagner à un tour, peut aussi gagner à deux tours. Nous avons souhaité qu’il y ait un consensus, parce qu’il ne faut pas que ce soit une majorité contre une minorité ».
« C’est pour cela que nous avons laissé la possibilité à ceux-là qui doutent encore que les deux tours sont demandés par la population, d’aller se concerter et de venir lundi nous donner leur position définitive et à partir de là, nous prendrons nos responsabilités », a averti Nicolas Lawson.
Selon l’article 60 de l’actuelle constitution, « l’élection du président de la République a lieu au scrutin uninominal à un tour. Le président de la république est élu à la majorité des suffrages exprimés ».
Edem Etonam EKUE
source : savoirnews.netLes membres du Cadre Permanent de Dialogue et de Concertation (CPDC) se sont retrouvés jeudi à la Primature où ils ont poursuivi leurs travaux sur les réformes constitutionnelles et institutionnelles.
Principal sujet abordé : le mode de scrutin. Les débats ont été très houleux ; les membres de ce Cadre se sont finalement séparés dos à dos. Ils se retrouveront lundi prochain pour la suite des discussions.
« Le Ghana a deux tours, le Sénégal, le Bénin et le Niger. Il n’y a que des pays comme le Cameroun où le Gabon qui ont un tour. Même la Russie à deux tours. Nous ne pouvons pas transiger sur cela », a indiqué Nicolas Lawson, le président du Parti du Renouveau et de la Rédemption (PRR, opposition).
Selon lui, « celui peut gagner à un tour, peut aussi gagner à deux tours. Nous avons souhaité qu’il y ait un consensus, parce qu’il ne faut pas que ce soit une majorité contre une minorité ».
« C’est pour cela que nous avons laissé la possibilité à ceux-là qui doutent encore que les deux tours sont demandés par la population, d’aller se concerter et de venir lundi nous donner leur position définitive et à partir de là, nous prendrons nos responsabilités », a averti Nicolas Lawson.
Selon l’article 60 de l’actuelle constitution, « l’élection du président de la République a lieu au scrutin uninominal à un tour. Le président de la république est élu à la majorité des suffrages exprimés ».
Edem Etonam EKUE
source : savoirnews.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 89 = 90

LES + LUS

Contentieux OTR-Moov/La diversion du Commissaire Général Philippe Kokou Tchodiè : Qui fait main basse sur les millions des indicateurs ?

La grande enquête sur le scandale lié à la commission de 500 millions du contentieux entre la...

Opposition togolaise: La Nature…toujours dans ses œuvres

Au Togo, la lutte pour l’alternance politique n’achoppe pas seulement sur un pouvoir récalcitrant et insaisissable. C’est...

Inquiétantes incohérences à l´ANC : Savent-ils vraiment ce qu´ils font?

Samari Tchadjobo | Photo de courtoisie : S.T Je crois qu´en tant que citoyen togolais de...

Pour la construction des nouvelles mairies: L’Allemagne octroie environ 5 milliards au Togo

Echange des documents L’Allemagne a fait don au Togo — à travers sa banque publique KfW — de...

Togo : Le FMI malgré lui

Le ministre de l’Économie et des Finances Sani Yaya Selon les dernières projections du Fonds Monétaire International (FMI), la...