Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Robert Olympio : « On peut poursuivre en justice Fulbert Attisso »

Robert Olympio : « On peut poursuivre en justice Fulbert Attisso »

- Advertisement -

Robert Olympio


La dernière sortie de Fulbert Attisso sur les remous au sein de la Coalition n’est pas du goût de Robert Olympio, Secrétaire national à l’organisation de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC).

Intervenant sur les ondes de la radio Kanal FM ce matin, l’homme politique a tiré à boulet rouge sur le président national du parti politique « Le Togo Autrement ».

A en croire Robert Olympio, c’est Fulbert Attisso qui est à l’origine de l’histoire selon laquelle, certains leaders de la Coalition des 14 ont pris de l’argent chez les chefs d’Etat censés résoudre la crise.

« C’est lui qui a avancé l’histoire selon laquelle certains leaders de la Coalition ont pris de l’argent ici et là », a indiqué le Secrétaire national à l’organisation de l’ANC.

Selon lui, ces genres d’allégation de Fulbert Attisso peuvent faire objet de poursuite judiciaire, surtout qu’il a cité les noms de certains leaders de la C14.

« On peut poursuivre Fulbert Attisso, puisqu’il a bien nommé des gens. Est-ce qu’il peut répondre ? Est-ce qu’il a les preuves de ce qu’il a avancé. Ce n’est pas bon. Nous sommes tous de l’opposition. Fulbert Attisso, je le connais, il est intelligent. Il est capable de beaucoup de choses, mais capable de dire des contrevérités sur les antennes, ça je ne lui connais pas », a regretté Robert Olympio.

Pour rappel, Fulbert Attisso du parti « Le Togo Autrement » n’est plus membre de la Coalition des 14. Intervenant le dimanche 03 mars dernier sur les ondes de la radio Pyramide FM, l’essayiste soutenait qu’il n’est pas traité sur un même pied d’égalité que les autres leaders de la C14. « Je ne suivrai pas une Coalition si elle n’est pas capable de considérer que je suis l’égal des autres », a déclaré l’opposant.

Le président du parti « Le Togo Autrement » a également regretté que les leaders de la Coalition ne lui ont pas fait le « compte rendu » de leur rencontre, en octobre 2018, avec le président ghanéen, Nana Akufo-Addo.

Godfrey Akpa
 
source : icilome
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

46 + = 47

LES + LUS

Se faire établir une Carte nationale d´identité à Sokodé, un Véritable parcours de combattant : une autre persécution du pouvoir dont personne ne parle.

Ville assiégée avec son corollaire de check-point aux principales entrées, de va-et-vient de camions et jeeps militaires...

Togo : Permis de conduire pour motos? Un peu de réalisme « Monsieur Yark » !

Par un arrêté ministériel, le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général Yark...

« Mademoiselle » Chantal Yawa Djigbodi Tsegan Érige un État Policier au Togo !

La présidente de l’Assemblée nationale toglaise, l’ultra-zélée Chantal Yawa Djigbodi Tsegan Les nouveaux députés togolais continuent de...

Célébrités togolaises : Vie de Bourgeois, Mort de Misérables

Colonne gauche :L’ex-bossuer Kpalongo et le comedien François Ablodévi Eklu-Nattey . Colonne du centre : Ousmane et Ablodéè Colonne drote...