Accueil SOCIÉTÉ SANTE Santé de l’enfant de moins de 5 ans : L’OMS recommande la...

Santé de l’enfant de moins de 5 ans : L’OMS recommande la mobilité, les jeux et un bon sommeil

- Advertisement -

photo@l-frii.com


L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié, ce 24 avril 2019, de nouvelles lignes directrices sur l’activité physique, les comportements sédentaires et le sommeil de l’enfant de moins de cinq ans. Il s’agit d’un message visant à corriger les comportements du jeune enfant pour qu’il grandisse en bonne santé. « Ne pas trop rester assis et jouer davantage », telle est la substance de cette orientation.  

Le constat est fait. Les enfants bougent de moins en moins. Une situation inquiétante qui a amené l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) à tirer la sonnette d’alarme. Selon les nouvelles lignes directrices de cette organisation, l’enfant de moins de cinq ans doit passer moins de temps assis devant un écran ou attaché à son siège ou dans sa poussette, bénéficier d’un sommeil de bonne qualité et consacrer plus de temps à des jeux actifs, pour grandir en bonne santé. « Pour assurer la santé pour tous, il faut faire ce qu’il y a de mieux pour la santé dès le plus jeune âge. Le développement est rapide pendant la petite enfance et il faut profiter de cette période pour adapter le mode de vie familial dans un sens favorable à la santé», a déclaré Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, Directeur général de l’OMS.

Ces orientations publiées par l’OMS se répartissent en plusieurs catégories par rapport à l’âge de l’enfant. Elles recommandent que l’enfant de moins d’un an soit physiquement actif plusieurs fois par jour de différentes manières, en s’adonnant à des jeux interactifs au sol. Pour cette tranche d’âge, il est demandé de faire ces jeux interactifs « avec s’il n’est pas encore mobile au moins 30 minutes en position couchée (à plat ventre) en plusieurs tranches pendant qu’il est éveillé ».

Selon les recommandations, éviter l’écran est important. « Ne pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois (par exemple dans un landau ou une poussette, sur une chaise haute ou encore sur le dos d’un aidant). Il n’est pas recommandé de placer l’enfant devant un écran. Lorsque l’enfant n’est pas physiquement actif, on pourra lui lire ou lui raconter une histoire », souligne le communiqué. Et d’insister : « bénéficier de 14 à 17 heures d’un sommeil de bonne qualité les trois premiers mois et de 12 à 16 heures de 4 à 11 mois, siestes comprises ».

Pour les dispositions à prendre afin de garantir la santé de l’enfant de 1 à 2 ans, l’OMS recommande de consacrer au moins 180 minutes à différents types d’activités physiques d’intensités diverses, notamment d’intensité modérée à forte, tout au long de la journée, et le faire davantage si possible. « Il n’est pas recommandé de placer un enfant d’un an devant un écran (pour regarder la télévision, une vidéo ou un jeu vidéo). A deux ans, une heure devant l’écran doit être un maximum ; moins, c’est mieux », précise l’organisation. A cet âge, l’enfant doit bénéficier de 11 à 14 heures d’un sommeil de bonne qualité, siestes comprises, en se couchant et se levant tous les jours à la même heure.

La dernière catégorie est celle des 3 à 4 ans. Ils devraient, eux, consacrer au moins 180 minutes à différents types d’activités physiques d’intensités diverses, dont au moins 60 minutes d’activités physiques d’intensité modérée à forte tout au long de la journée. Et comme pour les plus petits, l’enfant de 3 à 4 ans ne doit pas rester attaché pendant plus d’une heure à la fois ni rester assis pendant des périodes prolongées. Son temps de sommeil varie de 10 à 13 heures par jour.

Selon l’OMS, les recommandations relatives à l’activité physique de l’enfant peuvent éviter plus de 5 millions de décès annuels tous âges confondus. « Aujourd’hui, précise-t-elle, plus de 23% des adultes et 80% des adolescents ne sont pas assez actifs. Les habitudes favorables à la santé en matière d’activité physique, de sédentarité et de sommeil prises dès le plus jeune âge conditionneront en partie les comportements qui seront adoptés au cours de l’enfance et de l’adolescence jusqu’à l’âge adulte ».

Comment s’y prendre ? A en croire les nouvelles orientations, il faut envisager l’activité physique globalement sur une période de 24 heures, en remplaçant les périodes prolongées où l’enfant est attaché ou immobile devant un écran par des jeux plus actifs tout en veillant à ce qu’il dorme assez et bien. « Le temps consacré à des activités sédentaires de qualité sans écran fondées sur l’interactivité avec un aidant, notamment la lecture, le chant, les histoires racontées ou les jeux éducatifs par exemple, est capital pour le développement de l’enfant », indique l’organisation.

L’avantage, selon l’OMS, est que l’application des recommandations formulées dans les lignes directrices contribuera, au cours des cinq premières années, au bon développement moteur et cognitif et à la santé tout au long de la vie.

G.A.
 
source : Liberté
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

10 + = 13

LES + LUS

Présidence de la République du Togo : Nid de détourneurs et falsificateurs ?

photo@27avril.com À la Présidence de la République du Togo, sont paradoxalement légions, des inconduites qui étonnent plus d’un....

Factures impayées : Le Nigéria menace de couper l’Electricité au Togo, au Bénin, et au Niger

Le Bénin, le Niger et le Togo pourront être privés d’électricité si on n’y prend garde. Dans...

Jean Pierre Fabre dénonce des « dénigrements et attaques de toute sorte »

« Je suis en permanence l’objet de calomnie, de dénigrements et d’attaques de toute sorte », a véhément dénoncé...

France – Togo / Discours de Macron aux ambassadeurs : Le scenario à la congolaise (RDC) pourrait se reproduire au Togo?

photo@africatopsuccess.com Le Togo demeurera-t-il la curiosité au sein de l’espace CEDEAO ? La communauté internationale s’est-elle définitivement détournée...

Togo – France : Macron et Gnassingbé, les revers de la pilule qui ne passe pas

Une rencontre a été envisagée avant d’être vite annulée début septembre. Le président togolais au pouvoir depuis...