[Secret de palais]: les vraies raisons de l’absence de Kodjo au SRI

0
8345

L’ancien Premier ministre Agbéyomé Messan Kodjo et candidat malheureux à la dernière élection présidentielle dans notre pays, a été convoqué sur l’initiative du procureur de la République, par le Service central de recherches et d’investigations criminelles (Scric) mercredi dernier.

Mais contre toute attente, le natif de Tokpli s’est fait représenter par son avocat. Qu’est-ce qui n’a pas marché ? La peur aurait-elle changé de camp ?

Selon des sources proches de la dynamique Kpodzro, le candidat du MPDD évoque des problèmes de santé. Il est tout de même surprenant que le président autoproclamé  était en bonne santé au moment où il fallait sillonner le pays en compagnie du patriarche monseigneur Kpodzro, qu’il a eu assez de force pour revendiquer sa victoire le premier, qu’il a eu assez de lucidité pour défier les institutions de la République, et c’est au moment où il doit répondre de ses actes que l’on lui décèle des problèmes de santé pouvant l’empêcher de monter dans une de ses luxueuses et confortables voitures pour se retrouver dans les locaux du Scric.

Ou bien, s’est-il rendu compte subitement qu’il ne s’agissait pas d’un jeu ? Ou encore, les précédents souvenirs dans ces locaux lui seraient-ils revenus au point où il commence par prendre la réelle mesure de la situation ? Quoi qu’il en soit, une procédure judiciaire, quelle qu’elle soit, doit aller jusqu’au bout.

C’est un principe de l’État de droit que réclament monsieur Kodjo et ses soutiens. De plus, les membres de la dynamique Kpodzro dénoncent un complot du régime togolais visant à mettre à mort le soit disant vainqueur de l’élection présidentielle du 22 février 2020 par le coronavirus. Mais une question se pose : avaient-ils peur du coronavirus ?

Sinon, les Togolais croyaient à un moment donné que ces « sages » de la dynamique Kpodzro habitaient une autre planète où la pandémie ne sévissait pas.

En effet, dès le début, le prélat avait déclaré que c’était un mensonge. Il y a quelques jours, c’est à l’anniversaire de monseigneur Kpodzro qu’ils ont pris part au domicile du député Kodjo, en bafouant toutes les mesures barrières.

Finalement l’on se demande, de quoi ont vraiment peur les membres de la dynamique Kpodzro ? Du coronavirus ? Ou de la justice ?

Togo Matin

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

89 − = 87