Sit-in pour le départ de Le Roy: Les manifestants dispersés

0
38


Les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser ce samedi, une manifestation pour exiger le départ du sélectionneur des Eperviers du Togo Claude Le Roy, a constaté l’Agence avoir News.

Les manifestants ont été dispersés au moment où ils faisaient quelques va-et-vient et tentaient de faire le tour du stade. Ils scandaient des slogans, pour exiger le départ de Le Roy. Il est reproché aux manifestants de transformer le sit-in en une « marche ».

Le Mouvement Martin Luther King (MMLK), initiateur de la manifestation, avait prévu dans un premier temps, une marche à travers les rues de Lomé. Mais la marche ayant été interdite pour raison « d’itinéraire », le MMLK a décidé de transformer sa marche en un sit-in, autorisé. Il est reproché aux manifestants de transformer le sit-in en une « marche ».

Le MMLK du Pasteur Edoh Komi exige le « départ immédiat » de Claude Le Roy pour « insuffisance et déficit de résultats à la tête des Éperviers » au terme de son contrat.

Le Togo a terminé « dernier » du groupe D, après sa défaite face au Bénin (1-2) lors de la dernière journée des éliminatoires de la CAN/2019, disputée le 24 mars à Cotonou. Les Éperviers avaient la possibilité de se qualifier, s’ils engrangeaient les 3 points de cette rencontre.

Par ailleurs, plusieurs voix se sont élevées ces derniers jours, pour exiger le départ du technicien français.
Pour l’instant, la Fédération Togolaise de Football (FTF) n’a pas encore réagi. FIN
Junior AUREL
 
source : savoir news
 

Laisser un commentaire