Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Soutien du MMLK aux employés de West Africa Cement(WACEm) à Tabligbo et...

Soutien du MMLK aux employés de West Africa Cement(WACEm) à Tabligbo et appel à un dialogue franc sincère entre les différentes parties


mmlk_500x90



Lomé, le 28 décembre 2015
 
Le Mouvement Martin Luther KING –la Voix des Sans Voix déplore l’hésitation des autorités Togolaises et le dilatoire de l’administration de WACEM dans la recherche des voies et moyens pour répondre aux revendications des employés et apporte à ces derniers son soutien sans faille tout en appelant les différentes parties à un dialogue franc, sincère, convaincant et inclusif.
 
En effet, le 30 juin 2015, notre pays a été frappé par un drame national dans les locaux de la société WACEM à Tabligbo dont le bilan meurtrier était lourdement de cinq ( 5) morts dont un blessé grave. Pour cause, l’explosion d’une citerne à fuel due à l’amateurisme, l’irresponsabilité, l’insouciance et à la négligence de la direction de cette société indienne. Alors que ces dernières années, le MMLK persistait à dénoncer les conditions misérables et exécrables de travail et de vie des employés sous une forme plombée d’esclavage des temps modernes, le gouvernement n’osait guère s’en rendre compte de l’évidence de la situation qui y prévalait comme dans toutes les sociétés de la zone Franche.
 
Suite à ce drame ,les employés à l’unanimité se sont engagés dans des actions de revendications de nature à améliorer et à promouvoir leur mieux être par l’acquisition d’un travail décent qui réponde à la législation sociale au Togo. Malheureusement, leurs interlocuteurs notamment l’employeur et le gouvernement ne se sont pas inscrits dans cette dynamique en vue de s’accorder avec les employés pour un règlement pacifique rapide de cette crise.
 
En revanche, la situation va s’enliser et le bras de fer est déclenché depuis le 21 octobre avec la cessation provisoire des activités dans la société par les employés jusqu’à nouvel ordre. Ces derniers par la résistance non violente, entendent honorer la mémoire de leurs camarades tombés sur le lieu du travail et refusent toute reprise des activités sans avoir eu gain de cause.
Tout en reconnaissant la précarité de leur condition de vie actuelle, le MMLK tient à les encourager pour leur engagement et leur détermination et les exhorte toutefois à privilégier le dialogue pour sortir de cette impasse.
 
Le MMLK exhorte le gouvernement à jouer son rôle, celui de protéger et de garantir les droits et l’intégrité de tous les citoyens quand ces derniers sont victimes de toute forme de traitements inhumains et dégradants.
 
Le Président,
 
Pasteur EDOH K.KOMI

 
lomévi (www.togoactualite.com)
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 1 = 1

LES + LUS

Qui sont ceux qui ont honte de se présenter aux élections locales sous l’identité de leur parti?

« Nous savons ce que nous sommes quand nous voyons ce que nous avons fait ». Pierre...

Promotion du PND : Les contre-vérités de Faure Gnassingbé à Londres et sur BBC

Lorsqu’une seule famille gère un pays depuis 52 ans, avec son lot de violations systématiques de droits...

« Panique totale » dans le centre du Bénin: Au moins deux opposants tués, 50 policiers blessés

Plusieurs civils ont été tués par balles et une cinquantaine de policiers ont été blessés, dans les...

Togo, « Armes de guerre » de Faure Gnassigné : Comprendre la Supercherie.

Très à l’aise au micro des médias étrangers au détriment des organes de presse nationaux pour lesquels...

Togo : Chasse à l’homme contre les militants du PNP à l’intérieur du pays.

Le parti exige la libération de Ouro-Djikpa TchatikpiDans un communiqué rendu public le...