Quand Me Tchassona Traoré sabote l’union de l’opposition sur ses intérêts personnels


Tchassona-Traoré


Après le Collectif Sauvons le Togo (CST) qui a connu le retrait d’un de ses membres fondateurs, la Ligue togolaise des droits de l’Homme (LTDH), c’est le tour de la Coalition Arc-en-ciel d’enregistrer la démission d’un de ses membres aussi fondateur, le Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD) de Me Traoré Tchassona.
 
Ce n’est un secret pour personne que de depuis la désignation de Me Apévon Dodji comme candidat à la candidature unique de la Coalition, plus rien ne va plus entre cette Coalition et le MCD et le PDP. Les deux formations politiques ont vertement critiqué cette élection.
 
Les deux regroupements ont clamé que le candidat de l’opposition devrait venir du rang des natifs de la partie septentrionale du pays. Et pour le MCD, jamais aucun fils de la population Tèm ne s’est présenté à une élection présidentielle au Togo et que c’est le moment où jamais que cela soit corrigé.
 
C’est cet agenda caché de Me Tchassona qui ferait voler en éclat le semblant d’unité d’action jusqu’ici affiché par la Coalition. En effet, depuis l’élection de Me Apévon, c’est dans la presse que Me Tchassona lave le linge sale de la Coalition. Il n’hésite pas à critiquer publiquement sur les antennes des stations de radio les actions de ces collègues ce qui jusqu’ici n’était pas tolérable au sein de cette Coalition. La dernière sortie du parti de Me Tchassona remonte en début de semaine où le parti a sorti un communiqué pour critiquer et la Coalition et le Secrétaire exécutif, Jean Kissi.
 
Comme cela ne suffisait pas, selon les informations de nos confrères de radio Victoire FM, le parti aurait adressé la semaine dernière une lettre de démission à la Coalition. Cette démission si elle se confirme ne serait pas une surprise quand on sait que lors de la conférence de presse conjointe organisée par le CST-AEC, aucun responsable du MCD de même que ceux du PDP n’étaient présents à cette rencontre. Maintenant que le MCD vient de franchir le Rubicon en annonçant sa démission que sera la position du PDP de Bassabi Kagbara qui n’ont plus n’a caché ses ambitions présidentialistes.
 
Comme on le voit les divisions au sein de l’opposition vont déjà jour. Les jours à venir nous édifieront plus sur les ambitions de ces leaders que n’ont d’intérêt les leur en le dissimulant dans la défense des intérêts du peuple.
 
lomévi (www.togoactualite.com)