Tir de gaz lacrymogènes sur le bus SOTRAL : une « bavure policière », selon Yark Damehame


yark_600


Le tir de gaz lacrymogènes essuyé par le bus de la société SOTRAL ce mercredi alors qu’il contenait des passagers est ni plus ni moins une « bavure policière ». C’est la qualification que le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le colonel Yark Damehame a donnée à ce fait ce jeudi sur une radio de la place.
 
Tout en marquant que cet acte ne saurait être admis, le ministre a ajouté que « tant que l’agent n’est pas sur le théâtre, il n’y a pas de raison de mettre la grenade dans le fusil ».
 
Pour se faire, le commandant du commissariat de Djidjolé sera puni pour manque de rigueur dans le commandement et le policier qui a manipulé l’arme sera également puni.
 
Plusieurs journaux parus en kiosque ce jeudi font état d’une quarantaine de blessés et des dégâts matériels.
 
Bernadette A.
 
source : afreepress
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *