Togbui Koffi Mawuli EDOH 1er, le nouveau chef traditionnel du village de Kpimé Séva intronisé lundi




Le village de Kpimé Séva (environ 133 km au nord de Lomé) dans la préfecture de Kloto a désormais un chef traditionnel : Togbui Koffi Mawuli EDOH 1er a été intronisé lundi. La cérémonie a été couplée avec l’intronisation de la reine mère Mama KOTO II, a constaté le correspondant de l’Agence Savoir News sur place.

La cérémonie s’est déroulée en présence de Togbui AWAWOTU IV chef du village de Kpimé-Woumé, Komlan KEDZI, régent du canton de Kpimé et Togbui TSAPKUI III, chef du village de Kpimé-Hloma.

Tout a commencé le matin avec la prestation des « ATSAFOA » (des jeunes bien préparés et dotés de pouvoirs mystiques uniquement pour la circonstance), munis de couteaux, coupe- coupes, bâtons, tam-tams et autres. Ils ont sillonné les artères du village pour annoncer le début de la cérémonie à travers des chants et danses des guerriers alternés par des coups de salves.

Les chefs traditionnels et la population se sont rendus au domicile du nouveau chef Koffi Mawuli EDOH 1er pour les salutations d’usage. Les choses sérieuses n’ont commencé qu’en début d’après-midi par une caravane.

Parti de l’esplanade de la cours du nouveau chef, le cortège composé du nouveau chef, de la reine mère, des chefs traditionnelles, des notables, parents, amis, invités a sillonné les artères du village à pas de caméléon, chantant et dansant avant de chuter à l’école primaire publique de Kpimé Séva.

Après la mise en place de l’assistance, la prière d’ouverture et le mot de bienvenue, le doyen des chefs du canton de Kpimé, Togbui TSAKPUI III a imploré la grâce et la bénédiction de Dieu sur le nouveau chef : « Que Dieu donne l’intelligence, la sagesse la force et l’esprit de discernement au nouveau chef, afin qu’il puisse bien administrer sa population ».

Togbui TSAKPUI III a ensuite invité la population de Kpimé Séva à respecter le nouveau chef et la reine mère. Il a aussi invité Koffi Mawuli EDOH 1er, le nouveau chef à faire preuve de sagesse, à bien accomplir sa mission.

« Je suis ravi et très content Cela fait des années que l’ancien chef est décédé, on n’a trouvé personne pour diriger ce village. Kpimé Séva était malade et il lui faut un chef », a confié à l’Agence Savoir News Koffi Mawuli EDOH 1er.

Il a exhorté les invités, notamment ses aînés à prendre le village comme leur propre localité et à l’aider dans sa mission.

Koffi Mawulé EDOH 1er est né en 1976 à Kpimé Seva. Il a fait ses études primaires à l’Ecole Primaire Publique de Kpimé Seva où il obtint son certificat d’Etude de Premier Degré (CEPD) en 1992. Il a obtenu son Brevet d’Etudes de Premier Cycle (BEPC) en 2000, avant de s’adonner à l’agriculture, l’élevage et l’apiculture. Il a suivi une formation en agro alimentaire et en élevage de petits ruminants et des volailles. Koffi Mawuli EDOH 1er s’est ensuite spécialisé en agriculture (principale activité).

Koffi Mawuli EDOH 1er est marié et père de 4 enfants dont 2 filles. Il succède au chef défunt Togbui ATATI II décédé depuis des années. FIN

De Kpalimé, Maestro Mensah ASSOGBAGUE

savoirnews

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *