TOGO 2020 : La classe politique mal aimée

0
2566

Par Forson kue

Tout un ensemble de facteurs ont concouru à cette recrudescence : la perte de pouvoir de l’Etat ,les difficultés économiques , l’échec d’une alternance politique ,la confusion des cohabitations et ,bien sûr, les scandales politico-financiers des gouvernants.

La classe politique est perçue comme non représentative : l’étroitesse de son recrutement en termes de sexe , d’âge, d’origine sociale, de type d’études ou parcours professionnel fait qu’on la juge trop éloignée de la population togolaise dans sa diversité. La classe politique togolaise est perçue comme coupée des réalités.

Le sentiment dominant est que les hommes politiques ne se préoccupent pas ou très peu de ce que pensent les gens comme eux. Les citoyens Togolais souffrent des dénis de réalité des politiciens de tous bords sur l’état de la société, l’école, les difficultés quotidiennes. La classe politique est perçue comme impuissante à résoudre les problèmes. La classe politique oscille entre l’aveu de son impuissance.

Forson KUE
Forson KUE

La classe politique togolaise est soupçonnée d’être malhonnête et dans leur ensemble « corrompus « . La critique de la classe politique togolaise ne se joue pas qu’en vase clos c’est la société tout entière qui s’en trouve affaiblie et déprimée. Les partis politiques sont touchés de plein fouet par la fragmentation, l’individualisation et la mobilité des comportements citoyens.

On le sait ,ce sont les sociétés de confiance qui réussissent le mieux. Aucun démocrate ne devrait se réjouir du climat d’hostilité qui entoure la classe politique togolaise . Il est urgent que la classe politique togolaise se renouvelle .

La société civile devra venir en aide à la société publique pour permettre une refondation de la politique togolaise.

Par Forson kue

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

97 − = 95