Togo: 2,6 millions d’élèves à l’école, Kokoroko annonce d’importantes réformes

0
944
kokoroko
kokoroko

2,6 millions écoliers et apprenant du préscolaire, du primaire, du secondaire général et technique et de la formation professionnelle ont effectué lundi la rentrée scolaire 2020-2021. Pour le ministre des enseignements, cette rentrée intervient dans une triple démarche de dextérité, d’autorité, et de proximité pour cause de l’épidémie à coronavirus qui sévisse toujours. Prof Komla Dodzi Kokoroko appelle tous les acteurs à la collaboration et au respect des mesures barrières. Le ministre annonce également une batterie de réformes devant améliorer le statut de l’enseignant et renforcer les approches de formation.

Dans son discours de la rentrée, Prof Kokoroko affirme que les conditions enseignante, apprenante et infrastructurelle sont au cœur des enjeux de l’année scolaire 2020-2021.

Pour le ministre, « nous avons tous l’école en partage et en héritage ». Il estime que devant les difficultés du système éducatif liées à une « myriade d’aveuglements volontaires ou involontaires », le gouvernement n’a jamais pour autant démissionné. Il évoque pour preuve le Protocole d’accord signé avec les acteurs du système éducatif en porte témoignage.

« L’amélioration de l’offre scolaire, l’accélération de la professionnalisation des filières de formation et le renforcement des ressources humaines par le recrutement de 2350 enseignants en 2019 et une prévision de recrutement de 2000 enseignants et de 50 conseillers d’orientation avant la fin de l’année 2020 participent de cette détermination du gouvernement devant la problématique éducative », a-t-il déclaré.

Prof Kokoroko annonce la prochaine ouverture de 5 nouveaux établissements et centres de formation technique, notamment à Cinkassé, Borgou, Blitta, Agou et Badou. Pour le ministre, le cap de la construction, de la réhabilitation et l’équipement des établissements scolaires et centres de formation technique et professionnelle sera maintenu avec rigueur et vigueur.

Pour le ministre en charge des enseignements primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, le principal challenge sera de renforcer les approches de formation centrées sur l’alternance entre l’école et l’entreprise pour ainsi donner les meilleurs outils d’insertion professionnelle aux apprenants.

Dodzi Kokoroko annonce à cet effet des réformes institutionnelles et digitales au service d’une éducation de qualité.

« L’amélioration des capacités d’accueil, la qualité de l’enseignement et les réformes, institutionnelles et structurelles, sont en effet au cœur de l’agenda éducatif afin de mettre les enseignants, les élèves et les apprenants dans de meilleures conditions de travail. La formation et l’évaluation des enseignants seront accentués au titre de la formation tout au long de la carrière », indique Prof Kokoroko assurant que le statut de l’enseignant sera revalorisé.

L’année scolaire 2020-2021 est sanitairement spéciale pour le ministre Kokoroko qui appelle au respect des mesures barrières. Il appelle les parents d’élèves, les collectivités locales, les encadreurs, les chefs d’établissements scolaires et de centres de formation technique et professionnelle ainsi que les élèves et apprenants à la collaboration.

source : togobreakingnews

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

35 + = 42