Togo/2e baisse des prix des produits pétroliers en l’espace de 52 jours, en plein état d’urgence sanitaire

0
1257

Les prix des produits pétroliers au Togo vont subir une nouvelle baisse à partir de ce 30 mai. De l’ordre de 80 fcfa. La seconde baisse du genre 1 mois 22 jours après la diminution des prix intervenue le 07 avril 2020 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire contre la Covid-19.

Les Togolais auront droit à un petit cadeau de la Pentecôte ce 30 mai, à la faveur de la seconde réduction que subissent les prix des produits pétroliers dans leur pays depuis le début de l’état d’urgence sanitaire le 1er avril dernier.

Les nouveaux prix fixés par le Comité de suivi des fluctuations des prix des produits pétroliers (dépendant du ministère du Commerce) ont connu une variation qui oscille d’un produit à un autre. Le produit le plus consommé par les automobilistes togolais (le super sans plomb) passe de 508 à 425 fcfa, soit une différence de 83 fcfa. En mars 2019, le même carburant avait subi une augmentation de 16 fcfa, passant de 548 à 564 fcfa. Autre produit habituellement prisé par les consommateurs togolais, c’est le pétrole lampant qui chute de 459 à 375 fcfa, soit une réduction de 84 fcfa. Il avait subi une majoration de 15 fcfa en mars 2019.
Autre produit pétrolier souvent utilisé par les consommateurs au Togo, c’est le gas-oil. Sa valeur avait été grevée de 17 francs en mars 2019, faisant monter sa valeur marchande à 567 fcfa. Il se vendra désormais à 450 fcfa, soit une diminution presque record de 87 fcfa par rapport au prix d’avril 2020.

Le mélange 2 temps qui était passé de 646 à 661 fcfa depuis plus d’un an subit la même dynamique des prix, avec un changement de 77 fcfa. Il est vendu dorénavant à 532 fcfa.
Cette seconde diminution des prix à la pompe, tout comme la première, était réclamée par plusieurs organisations locales de défense des droits des consommateurs ces dernières semaines, «pour aider les couches vulnérables de la population du Togo à supporter les rudes corollaires économiques de la Covid-19».

Le prix du baril de pétrole à Londres (Brent) et sur le marché américain (WTI) tourne autour de 35 dollars ces derniers jours, contre une hausse historique moyenne d’environ 109 dollars en 2012. Une baisse drastique du cout du Brent/WTI qui alimente chaque mois des revendications de baisse de prix des produits pétroliers par les associations consuméristes du Togo.

E. G. & Akoyi A / alome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 65 = 67