Togo/Agbéyomé Kodjo : « L’ultime but de cette nouvelle convocation est de m’éliminer »

0
1798

Par Godfrey A / icilome

En conférence de presse ce jeudi matin à Lomé, la Dynamique Mgr Kpodzro (DMK) a dénoncé l’acharnement du régime RPT-UNIR contre son « champion » Agbéyomé Kodjo. Dans la foulée, la DMK a informé l’opinion que son candidat à la dernière présidentielle va répondre, demain vendredi à 9 heures, à la énième convocation du Doyen des juges d’instruction.

Seulement dans un message audio publié hier après-midi sur les réseaux sociaux, l’ancien Premier ministre a pris le contre-pied de ce qui a été dit à la conférence. Dr Kodjo affiche clairement qu’il n’a aucune intention de répondre à cette 4eme convocation du Doyen des juges d’instruction. Rien qu’à entendre sa voix, on peut toutefois déduire sans se tromper qu’il n’apprécie pas la cabale judiciaire enclenchée en son encontre.

Le président du Mouvement Pour la Démocratie et Développement (MPDD) désapprouve le fait que le régime cinquantenaire cherche à transformer « un contentieux électoral en procédure pénale ». Pour le député, il s’agit d’une « tentative désespérée » du pouvoir de Faure Gnassingbé d’arrêter le cours de l’histoire.

A en croire Agbéyomé Kodjo, cette 4eme convocation du Doyen des juges d’instruction cache mal un plan machiavélique contre tous les membres de la DMK, lui-même y compris.

« L’ultime but de cette nouvelle convocation est de m’éliminer par tous les moyens pour permettre à Faure Gnassingbé de jouir du pouvoir d’état usurpé », a-t-il indiqué.

L’opposant qui continue de s’autoproclamer « vrai vainqueur » de la dernière élection présidentielle, précise qu’en sa qualité de « Président de la République togolaise », il ne compte pas se présenter devant le Doyen des juges demain.

« Je ne me présenterai pas devant la justice pour cette 4eme convocation », a-t-il lâché.

Le champion de la DMK sonne la mobilisation et invite les forces de l’ordre et de sécurité à défendre l’intérêt supérieur de la nation. « En ma qualité de Président démocratiquement élu du Togo, je tiens à rassurer la nation tout entière que la libération nationale ne se fait contre personne », a-t-il ajouté.

source : Godfrey A / icilome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 33 = 35