Togo : Agbéyomé se met à dos la justice et appelle l’armée à libérer la nation.

0
4079
Agbéyomé Kodjo | Photo : DR

Par Caleb AKPONOU / gapola.net

Convoqué à se présenter le vendredi 10 juillet 2020, devant le Doyen des juges d’instruction de la Cour d’appel de Lomé, Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo, Candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro, à l’élection présidentielle du 22 février 2020, n’a pas du tout l’intention de se présenter. Mieux, le Président du MDPP, qui se dit le véritable candidat démocratiquement élu, en appelle plutôt à une résistance pour libérer le Togo, des mains de ceux qu’il qualifie de putschistes et d’instrumentaliser la justice pour se maintenir au pouvoir.

Se considérant comme le véritable Président de la République à l’issue de la présidentielle du 22 février, Gabriel Messan Agbéyomé, ne compte plus fléchir devant le diktat de ceux qu’il considère comme putschistes.

Suite à la convocation lui demandant de se présenter devant le Doyen des juges d’instruction le vendredi 10 juillet 2020, à 9 heures, le candidat de la Dynamique Mgr Kpodzro, ne compte pas honorer le rendez-vous.

L’appel d’Agbeyomé à la résistance

Selon lui, « il ressort que des desseins hautement malveillants seraient planifiés dans le cadre de cette convocation dont l’ultime but est de l’éliminer par tous les moyens pour permettre aux putschistes de jouir du pouvoir d’État ».

Fort de ce constat, Gabriel Agbeyomé qui se dit véritable détenteur du pouvoir exécutif de noter : « je ne me présenterai pas devant la justice pour cette quatrième convocation ». Mieux, il en appelle les populations dont il déteint son pouvoir à prendre les dispositions qui s’imposent.

« Ils nous convient ici et maintenant de prendre les dispositions pour libérer sans délai la Terre de nos aïeux des prédateurs qui l’a tiennent à l’étroit… J’en appelle à tous les patriotes de tous les horizons, de toutes les femmes par qui le Togo tient encore debout, et de toutes les forces vives de prouver à la face du monde que ceux qui allèguent qu’ils ont l’onction populaire pour demeurer sans fin à la tête de nos pays », ne sauront perpétuellement poursuivre dans le sens.

Aux forces de l’ordre et de défense, le Président du MPDD, sans langue de bois les appelle à prendre parti pour la nation.

«J’en appelle aux forces de l’ordre, de défense et de sécurité, de prendre parti pour la nation togolaise en respectant la vérité des urnes et en défendant les intérêts de la nation», devrait lancer Gabriel Agbéyomé Kodjo.

source : Caleb AKPONOU / gapola.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 89 = 99