Togo : Alerte pour les « servantes » tentées par une immigration professionnelle


filles_liban


Le ministère togolais des Affaires Étrangères recommande aux filles candidates à l’immigration professionnelle au Liban Rechercher Liban et au-delà dans certains pays de l’Asie à disposer d’un contrat de travail signé en bonne et due forme avec les agences de placement avant d’entreprendre leurs aventures.
 
La mise au point faite est intervenue après des informations faisant état de maltraitance et de conditions de travail inhumaines dans lesquelles travaillent des filles domestiques immigrées au Liban. La même situation est signalée dans d’autres pays comme l’Arabie saoudite, le Qatar … et le Koweït.
 
En décidant de se prononcer sur cette affaire qui rend certaines personnes inquiètes et soucieuses dans le pays, les autorités ont montré une piste aux filles domestiques qui sont tentées par une aventure dans des pays du Golfe.
 
Pour cet appel, la cellule d’écoute de la diplomatie a recommandé « aux candidates à l’immigration professionnelle au Liban Rechercher Liban de prendre attache impérativement avec les services du ministère des Affaires étrangères avant d’entreprendre tout départ à destination du Liban, disposer d’un contrat de travail signé en bonne et due forme entre elles et l’employeur libanais… ».
 
Pour un meilleur suivi, le Togo a demandé à ses filles à « s’enregistrer au consulat honoraire du Togo dans ces pays dès leur arrivée sur le territoire, tenir informer le consul honoraire du Togo en cas de non-respect ou de violation par l’employeur des termes du contrat ».
 
A propos du placement des domestiques dans les pays épinglés, il est révélé par les officiels que des réseaux mafieux constitués de libanais et de togolais sont à la base de la pratique qui se révèle comme une forme d’exploitation humaine. Afin de mettre un terme à ces pratiques, le ministère togolais de la Sécurité et celui des Affaires Etrangère s’engagent à « démasquer et démanteler les réseaux de malfaiteurs de trafiquants d’êtres humains dont le seul objectif est de gagner de l’argent en sacrifiant la vie de nos filles ».
 
Enfin en rapport avec cette affaire, une fille qui a fait l’expérience à Beyrouth au Liban Rechercher Liban exhorte ses consœurs que si leur rêve est d’aller dans un pays de l’Asie pour travailler, elles feraient mieux de rester dans leur village. La source a révélé dans les pays asiatiques en question, la dignité des filles togolaises est bafouée et elles sont traitées moins que des animaux.
 
Mensah, Lomé