Togo : Après les élections, la Synergie ouvrent le front social

0
699

stt_nadou-lawson_03mai2013
 
La page des élections tournée, l’ébullition sur le front social va reprendre de plus belle. Et la Synergie des travailleurs du Togo (STT) annonce déjà les couleurs de ce que peut s’attendre le nouveau cabinet qui sera formé à la sortie de cette élection.
 
Cette Synergie qui avait lancé des mouvements de grève largement suivis et qui durement perturbé les activités au niveau des hôpitaux et des écoles avec à la clé la mort de deux élèves lâchement abattus par les forces de l’ordre annonce la reprise de ces assemblées générales suspendues pour cause
d’élection.Ce mercredi, la Synergie convie les travailleurs à une AG au lieu habituel, le Centre
Communautaire de Tokoin où sera décidé de la suite à donner à leur mouvement.
 
Faut-il le rappeler, la Synergie à la suite de l’adoption au forceps du statut de la fonction publique soumis une plate revendicative à l’intention du gouvernement. Libellés en huit points, la plateforme prend en compte notamment à discuter il s’agit notamment la valeur indiciaire, la grille.
 
Après plusieurs séances de discussions, le gouvernement se réfugiant sous les difficultés de trésorerie n’a concède qu’à allouer une allocation forfaitaire de 20 000 à 30 000 F à chaque fonctionnaire durant les huit mois.Sur les autres points de la plateforme les discussions ont achoppé face au dilatoire et à la politique du faux-fuyant du gouvernement.
 
Mais face à cette politique, les travailleurs, très décidés par les multiples promesses n’ont tenu par le gouvernement, et ces fonctionnaires qui tiennent le bon bout, ne sont plus prêts à se laisser enfariner par ce gouvernement. C’est pourquoi après avoir observé la pause électorale pour marquer sa bonne fois, la Synergie revient en force avec ces revendications.
 
Ce mercredi, il appartiendra aux travailleurs de décider de la suite à donner à leur mouvement.
Vont-ils décider de cueillir à chaud le nouveau gouvernement qui se formera après la démission imminente de l’équipe d’Ahoomey-Zunu ou décider d’accorder encore une trêve à ce gouvernement pour prendre contact avec les dossiers de leurs revendications quand on sait que l’administration c’est la continuité, il appartiendra aux travailleurs de le décider ce mercredi au cours de cette assemblée générale.
 
lomévi (www.togoactualite.com)
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

66 + = 76