Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Togo : calme précaire à Mango, après de nouvelles manifestations

Togo : calme précaire à Mango, après de nouvelles manifestations

- Advertisement -

manif_mango1


Le calme reste fragile à Mango dans le nord du Togo. Les populations de cette ville ne sont pas contentes de voir ériger dans leur préfecture des aires protégées et ont voulu le faire savoir. La manifestation a été réprimée, bilan cinq morts et des blessés par balles et une cinquantaine personnes interpellées. Dimanche, les manifestations ont repris, cette fois-ci ce sont les femmes qui sont descendues dans les rues pour réclamer la libération de leurs enfants.
 
Les armes emportées par les manifestants ont été restituées après une longue concertation samedi et les parents attendaient la libération de leurs enfants. Se sentant flouées, les femmes sont descendues à nouveau dans les rues dimanche 8 novembre, bloquant la circulation sur la route nationale N°1 qui mène à la frontière du Burkina Faso.
 
Elles ont été dispersées en milieu d’après-midi à coup de gaz lacrymogènes pour libérer la voie. Dans la soirée, 29 personnes, pour la plupart des élèves, ont été libérées et confiées au régent de la ville, a confirmé le ministre de la Sécurité et de la protection civile, Yark Damhane à RFI.
 
Les autres feront l’objet d’une procédure avant d’être libérés. Un calme fragile règne dans la ville de Mango dont les populations protestent contre l’installation des aires protégées dans la préfecture. Selon les autorités, des sanctions disciplinaires ont été prises à l’encontre des forces de l’ordre, auteurs des dérapages, et une enquête judiciaire a été ordonnée.
 
Pour calmer les esprits, une réunion de crise, présidée par Faure Gnassingbé samedi a décidé de suspendre l’exécution du projet et de reprendre les discussions avec les populations.
 
source : RFI
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 79 = 80

LES + LUS

Togo, Casier judiciaire : Ces nouvelles dispositions qui agacent

Rien ne se fait plus de la même manière qu’avant à la justice de Lomé, lorsqu’il faut...

Mercredi noir au Village du Bénin : Martin Gbenouga ou l’astre de la négation

Martin Gbenouga Les habitudes ont la vie dure. L’inénarrable Directeur du Centre International de Recherche et d’Etude de...

Togo, Delato Agbokpè au cœur de la pagaille : Yark interpellé pour arrêter le permis de «tuer»

Delato Agbokpè Plus les années Gnassingbé passent, plus la gouvernance fiction se développe et dépasse par endroits le...

Election du maire dans le Yoto 3 : quand Agbéyomé et son MPDD versent dans la délation

Depuis ce jeudi 13 septembre 2019, l’élection du maire et ses adjoints notamment dans la commune de...