Togo – CEDEAO : Le CrĂ©puscule des Espoirs

0
258

« On voit parfois plus clair dans celui qui ment que dans celui qui dit vrai. La vérité, comme la lumiÚre, aveugle. Le mensonge, au contraire, est un beau crépuscule, qui met chaque objet en valeur. » Albert Camus.

Depuis 2005, suite Ă  une succession dynastique chaotique de Faure GnassingbĂ©, le peuple togolais se trouve dans l’impasse de sa lutte jusqu’au 19 AoĂ»t 2017 oĂč l’espoir renaĂźt pour une libĂ©ration totale du joug des GnassingbĂ©.
Le pays est portĂ© par un souffle de libertĂ© qui nourrit les rĂȘves les plus fous.
Des mois de rĂ©voltes, d’incertitudes, d’espĂ©rances et de dĂ©sillusions jusqu’en cette fin de journĂ©e du 31 Juillet 2018 oĂč les chefs d’état de la CEDEAO au lieu de galvaniser les valeurs de la dĂ©mocratie, de progrĂšs et de lumiĂšre d’hommes, de citoyens de cette espace, ont prĂ©fĂ©rĂ© dans leur dĂ©libĂ©ration vouer au crĂ©puscule les espoirs de mieux vivre, de mieux se soigner dans les hĂŽpitaux modernes, de mieux se former en sportifs de haut niveau, de mieux s’éduquer et de mieux entreprendre commercialement pour porter en croissance l’économie, dĂ©cident par les pouvoirs qui leur sont confiĂ©s par les peuples frĂšres du Togo Ă  l’utiliser pour assĂ©ner aux peuples du Togo la soumission par l’arbitraire, par le mĂ©pris, par le manque d’élĂ©gance, et de patriotisme panafricain.
Ce que vivent les peuples du Ghana, du Benin, du cap vert, du SĂ©nĂ©gal, de la guinĂ©e, de la cote d’ivoire, du Niger, de la Gambie, du Burkina Faso, du LibĂ©ria, du NigĂ©ria, doivent-ils ĂȘtre diffĂ©rent du destin des peuples du Togo ?
Que les togolais subissent l’arbitraire, la pauvretĂ©, la maltraitance, le harcĂšlement policier et militaire, le traumatisme, la violation de leur domicile et l’expropriation de leurs terres par la force ou la justice infĂ©odĂ©e au pouvoir dynastique, ne comptent dans la hiĂ©rarchie des valeurs et des principes qui rĂ©gissent leurs peuples.
Les dirigeants des USA, du Canada, de la Russie, ont mis fin Ă  la folie dictatoriale de Mussolini et d’Hitler au nom des valeurs et des principes de l’humanitĂ©, en venant au secours aux peuples de France, de l’Italie, de l’Allemagne pour mettre KO la barbarie nazisme.
Chaque fois que les peuples souffrent les leaders au nom des valeurs humaines élÚvent leurs peuples par la dignité.
La rĂ©volution d’octobre 1917 en Russie par Vladimir Illich Lenine, les marches et le boycott Ă©conomique par la rĂ©sistance aux USA, en Inde, en Afrique du Sud par leur leader respectif Martin lutter King, Mahatma Ghandi, et Nelson Mandela ont changĂ© le destin de l’humanitĂ©Ì.
Le cahier de charge de la CEDEAO constitue un déclic, cette réaction intellectuelle, psychologique, et morale du complot contre le peuple du Togo.
Depuis 1990 Ă  2005 et Ă  2018 aujourd’hui les dirigeants de la CEDEAO qui Ă©taient tous dans l’opposition sont parvenus au pouvoir pour faire Ă©voluer leur pays respectif en prenant la place des dictateurs, refusent la mĂȘme option Ă  notre peuple.
Ce dĂ©clic doit ĂȘtre une force interne, une vitalitĂ©, une force motrice pour nous permettre de parachever notre lutte en comptant que sur nous-mĂȘme.
Peuples du Togo de la Diaspora Togolaise, l’heure est venue de ne compter que sur nous-mĂȘme et les peuples frĂšres de la sous-rĂ©gion et avec ceux qui partagent les valeurs de progrĂšs, de libertĂ©, d’égalitĂ© et justice sociale.
Soyons courageux, tĂ©mĂ©raires et proactifs en volant trĂšs haut dans le firmament pour mieux cerner nos ennemis, se dĂ©placer comme un serpent silencieusement et gagner la bataille finale avec la ruse d’un renard.
Pour conclure, Permettez-moi de partager cette citation d’Antoine de Saint-ExupĂ©ry avec toute la rĂ©sistance togolaise, les peuples togolais du nord et du sud qui luttent pour trouver la lumiĂšre : « Dans le dĂ©sert au crĂ©puscule, on s’assoit sur une dune, on ne voit rien, on n’entend rien et cependant quelque chose rayonne en vous ».
Jacob Ata- Ayi
 

Laisser un commentaire