Togo/ Crise au CAR : Me Apévon en passe de créer son propre parti


Depuis plus de deux semaines, tout laissait entrevoir que, la crise au CAR serait en train d’évoluer vers son crépuscule. Plusieurs journaux de la place ont salué cette fin prochaine de la crise. Mais en cet instant de retour de d’accalmie, une note circulaire du Président Me Apévon adressée le 18 avril 2016 aux membres du Comité Directeur du Parti fait grand bruit.
 
apevon_500x400


Les recoupements livrent les raisons profondes de cette note du Président National du CAR.
 
Il faut noter tout de suite que la note circulaire ne comporte aucun grief d’actualité. Le fait récent qu’on y note serait survenu le 1er avril 2016, lors d’une réunion tenue au Centre Communautaire de Bè. Le Président Apévon indique que trois semaines après la réunion en question, qu’il aurait appris que les militants du CAR indexés comme n’étant pas de son bord « étaient munis d’armes blanches». L’allégation est d’une extrême gravité au regard de l’attachement du parti au principe de la non violence. Sur ce point, il aurait été de bon ton que Me Apévon, avocat de profession, Président du parti se devait, s’il était convaincu du sérieux de l’information reçue, saisir immédiatement les institutions compétentes pour y faire la lumière.
 
Par ailleurs ce qui pose problème de bon sens dans la note c’est quand le Président National du CAR dit que compte tenu de la «grave insécurité » qui plane aujourd’hui sur les réunions(du CAR ) et des risques d’affrontements, il a pris sur lui de réfléchir sur ce qu’il convient de faire pour protéger les responsables et militants du parti lors des prochaines réunions.
 
En réalité un parti qui est réellement convaincu que ses manifestations sont confrontées à l’insécurité n’a pas de choix : il doit saisir l’Etat à qui il revient de réfléchir sur les mesures à mettre en œuvre pour les résoudre quelle que soit leur nature.
 
Pour certains observateurs les propos du Président Apévon tendant à faire croire qu’il a entrepris une réflexion sur ce qu’il «convient de faire….pour protéger les responsables et les militants du parti lors des prochaines réunions» n’est pas la réalité.
 
Les recherches relèvent d’abord que la suspension décidée ne serait que du bluff et que le Président National du CAR aurait programmé une série de réunions qu’il entend organiser au cours des semaines à venir.
 
Par ailleurs des personnes porches de Me Apévon, indiquent qu’il est résolu à créer son propre parti et que la préparation du projet est très avancée. Il a été précisé que si le nouveau parti ne tardera pas à voir le jour, c’est que Me Apévon a encore besoin de temps pour se rallier les responsables locaux du CAR, et que c’est là, la véritable motivation de sa circulaire.
 
Selon une partie de la presse locale, Me Apévon a le devoir de dire la vérité au peuple et doit cesser de duper les militants du CAR en continuant à mettre d’autorité le parti en état de suspension jusqu’à ce qu’il soit prêt pour la création de son parti.
 
source : togotopnews
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Welcome Back!

Login to your account below

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.

Aller à la barre d’outils