Togo/Cybercriminalité : 38 Nigérians dans les mailles de la police nationale

0
842

38 cybercriminels, tous de nationalité nigérians ont été interpelés en ce début du mois de novembre et présenté à la presse, ce 10 novembre 2020, à la presse par la Direction centrale de la police judiciaire (DCPJ).

Agés de 20 à 35 ans, ces arnaqueurs, selon la police, ciblaient particulièrement les jeunes filles sur les réseaux sociaux par des chantages aux nudes, arnaques aux love-chats et à l’héritage.

« Ils prennent contact avec leurs victimes via Internet sous un faux profil en se faisant passer pour des personnes à la recherche d’une relation amoureuse stable. Ils amènent progressivement, par diverses manœuvres, les victimes à tomber amoureuses d’eux pour que celles-ci leur fournissent des photos de leur intimité. Puis, les escrocs utilisent ces photos pour du chantage affectif et contraignent leurs victimes à leur remettre d’importantes sommes d’argent ou des biens », a expliqué l’officier Bakoma Bitédéba de la DCPJ.

Concernant l’arnaque à l’héritage, l’officier Bakoma Bitédéba explique : « Les délinquants font croire à leurs victimes à travers des lettres envoyées par mail ou par des réseaux sociaux, qu’elles ont hérité d’immenses fortunes malheureusement bloquées sur des comptes bancaires et qu’ils ont besoin d’un financement consenti par les victimes elles-mêmes, espérant qu’elles partagent cet héritage fictif. Les victimes n’hésitent pas à se dépouiller complètement au profit de ces escrocs ».

Une perquisition à leurs domiciles a permis à la police de trouver des smartphones, des ordinateurs portatifs, des téléphones analogiques, des routeurs TP Link, des clés USB et plusieurs cartes SIM. Des objets qui seront analysés pour les besoins de l’enquête.

La police appelle encore une fois le peuple togolais à la vigilance surtout sur les réseaux sociaux.

La Rédaction Togoactualite.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

64 − = 57