Togo : Déclaration de la DIASTOCADE, du 05 octobre 2020

0
554

Le 05 octobre 1990 marquait le début du soulèvement du peuple togolais contre le régime dictatorial d’Éyadéma Gnassingbé qui régentait le Togo d’une main de fer et écrasait dans la violence et le sang toute forme d’opposition réelle ou supposée, avec la complicité de puissances étrangères, et ce, depuis l’assassinant crapuleux, le 13 janvier 1963, de Sylvanus E. Olympio, père de l’indépendance et premier président démocratiquement élu du Togo.

Ce soulèvement du 05 octobre 1990 a ouvert la voie à l’intensification de l’opposition au régime sanguinaire d’Éyadéma Gnassingbé par une dynamique citoyenne qui engage l’ensemble de la nation togolaise dans une lutte acharnée pour la reconquête de son indépendance, de sa souveraineté, de tous ses droits et de sa liberté, ainsi que pour l’instauration de la démocratie, de l’alternance à la tête du pays et de la bonne gouvernance pour un développement durable de la terre de nos aïeux.

Mais trente années après, la lutte héroïque du peuple togolais n’a pas encore atteint ses objectifs principaux; pis, le régime dictatorial s’est renouvelé et endurci depuis 2005 par le remplacement de d’Éyadéma Gnassingbé par son fils Faure Gnassingbé qui, se méprenant sur la résilience et le pacifisme légendaires des populations togolaises, utilise l’armée tribale créée par son père et une minorité pilleuse pour poursuivre l’œuvre macabre de l’assassinat des Togolaises et Togolais, de la dilapidation et du détournement systématique des richesses du pays, de la banalisation ou de l’annihilation de l’humanité et de la citoyenneté des Togolais, ainsi que de la rétrogradation et de la destruction de l’État et de l’image de marque du Togo sur le plan international.

Alors que le peuple en lutte commémore les 30 ans du soulèvement du 05 octobre,

La DIASTOCADE s’incline devant la mémoire des martyrs de cette lutte de libération, des fils et filles du Togo qui ont donné leurs vies dans cette lutte pour la liberté et le bien-être du peuple, et dont les sacrifices ne seront jamais oubliés; elle partage les douleurs et les souffrances des familles de nos martyrs et des victimes de la répression barbare, des assassinats politiques, des exécutions extrajudiciaires, des exils forcés, des humiliations publiques, des harcèlements et intimidations sans causes, des privations abusives de libertés, des emprisonnements arbitraires et des crimes imprescriptibles que le régime Gnassingbé-RPT-UNIR a érigés en méthodes de gouvernement et de réponse à toute forme de contestation ou de revendication citoyenne.

La DIASTOCADE souhaite un prompt rétablissement aux filles et fils du Togo qui portent encore dans leurs chairs et dans leurs âmes les séquelles dévastatrices des humiliations, exactions, brimades, abus et sévices de toutes sortes subis aux mains des escadrons de la mort, des tortionnaires, des miliciens, des manipulateurs de consciences et de l’armée tribale et antirépublicaine du régime Gnassingbé-RPT-UNIR.

La DIASTOCADE adresse ses vives félicitations et reconnaissances au peuple en lutte et à tous les fils et filles du Togo, fers de lance de la lutte ou militant(e)s des premières heures ou des étapes subséquentes, qui, à titre individuel ou réunis dans des organisations citoyennes et ou politiques, sur le territoire comme dans la diaspora, ont porté et mené cette lutte, dans des rôles divers, avec courage, abnégation, sacrifices et patriotisme, face à l’adversité et devant toutes sortes d’épreuves, de risques et de périls, et dans les circonstances très souvent défavorables. Elle encourage l’ensemble des forces démocratiques à surpasser leurs faiblesses et divergences, et à marcher dans l’intégrité, dans l’humilité, dans l’unité et dans la confiance mutuelle, en plaçant l’intérêt de la nation togolaise au-dessus de tout autre, en vue de favoriser une conclusion rapide de cette lutte qui n’a que trop duré.

La droit à la vie, la liberté, la dignité de la personne et les autres droits des Togolais(e)s, ainsi que tous les autres objectifs nobles de la lutte du peuple étant inaliénables et n’ayant pas de prix, la DIASTOCADE encourage le peuple togolais à redoubler d’effort dans la poursuite de la lutte citoyenne pour les obtenir.

La DIASTOCADE invite les forces démocratiques et les forces vives de la nation togolaise à tenir dans les meilleurs délais les États Généraux de l’opposition en vue de faire un bilan décomplexé et sans complaisance des 30 années de lutte infructueuse, et à en tirer toutes les conséquences pour jeter les bases d’une relance ou d’une redynamisation effective de la lutte du peuple avec un PLAN GLOBAL de lutte qui ne laisse rien au hasard, et qui se nourrit de patriotisme vrai.

La DIASTOCADE invite l’ensemble de la diaspora togolaise dans le monde à faire des plans pour apporter aux forces démocratiques et aux forces vives de la nation togolaise tout le soutien requis pour l’aboutissement rapide de la lutte de libération nationale.

La DIASTOCADE dit au peuple togolais qui a tant soif de paix, de justice, de liberté, de démocratie, de l’alternance à sa tête et de bonne gouvernance pour son bien-être et son développement holistique harmonieux de garder l’espoir, car

LA NUIT EST LONGUE, MAIS LE JOUR VIENT!

ET LA LUTTE POPULAIRE EST INVINCIBLE!

Pour la DIASTOCADE,

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

16 − 7 =