Togo : des trafiquants de « bosse humaine » dans les mailles de la gendarmerie

0
1262

Quatre présumés « trafiquants » de bosse humaine ont été appréhendés par la gendarmerie de Korbongou (préfecture de Tône, localité située à environ 600 km de Lomé).

Il s’agit, en effet d’un crime horrible qui s’est déroulé dans cette localité il y a de cela 4 ans. Et après les enquêtes, les forces de l’ordre et de sécurité sont finalement parvenues à mettre la main sur les auteurs de cet acte criminel.

« Le 26 septembre 2016, la brigade de Korbongou a été alertée par certains riverains de la découverte d’un colis suspect flottant sur la rivière Obiagou dans le canton de Korbongou. La fouille de ce colis révèle qu’il s’agit du corps mutilé d’un homme non identifié soigneusement emballé dans un sac en toile de Jute. Le même jour, les faits ont été portés à la connaissance de la population par voie de communiqué-radio dans l’intérêt de prévenir toutes personnes concernées. A l’issue, les parents de la victime demeurant à Ogaro (préfecture de Kpendjal) se sont présentés à la brigade de Korbongou pour vérifier le corps. Après vérification, ils déclarent reconnaître le corps amputé de sa bosse comme étant celui de leur fils disparu le 15 septembre 2016 ». Voici les faits tels que relatés par la gendarmerie nationale ce 14 octobre 2020.

Interrogés, les quatre  individus ont reconnu les faits qui leur sont reprochés. Ils  font l’objet d’une procédure judiciaire et seront mis à la disposition de la justice pour répondre de leurs actes.

Le cinquième de la bande, de nationalité burkinabé, reste pour le moment introuvable.

La Rédaction Togoactualite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

40 + = 43