Togo : Gilchrist Olympio est très remonté contre Faure Gnassingbé


Comme le dit l’adage « Un vieux couché voit plus loin qu’un jeune debout.» Mais hélas ! Cet adage qui semble être une vérité n’est pas le cas de , l’ex-leader « charismatique » de l’opposition.
 
faure_gilchrist


Selon une source du Palais de la Marina, Gilchrist Olympio, le « number two of the power » avait adressé un courrier au chef de l’Etat Faure Gnassingbé, pour lui faire savoir que l’accord politique qu’ils avaient signé ensemble le 26 mai 2010, n’est pas du tout respecté. Et qu’il regrette d’avoir été roulé par le RPT. En signant cet accord avec le RPT, lui pensait que les choses allaient changer et l’alternance sera réalisée. Mais c’est tout le contraire qu’il a constaté, et qu’il est très déçu.
 
Le fils de Sylvanus Olympio, premier Président du Togo démocratiquement élu par le peuple, croyait en la bonne foie et à la sincérité du fils du président dictateur non élu par le peuple, en signant cet accord politique, mais 6 ans après rien de bon sur tous les plans.
 
Dans le cadre de la 56è anniversaire de la souveraineté du Togo, le 27 avril 2016, Faure Gnassingbé, chef de l’Etat non élu par le peuple a souhaité décorer Gilchrist Olympio pour l’occasion. Pour cette idée des émissaires ont été envoyés pour rencontrer Fo Gil pour lui faire part de l’intention du chef de l’Etat. Mais l’ex-opposant « charismatique » a tout simplement refusé l’offre et a chargé les émissaires d’aller dire à « Woabé » qu’il ne veut pas être décoré et qu’il n’a pas besoin de sa décoration.
 
Quand Faure a eu le message de Fo Gil, il a envoyé Barry Moussa Barqué, l’éternel ministre conseiller spécial du père au fils, auprès de ce dernier pour le convaincre comme fut par le passé à Paris pour signer l’accord de politique. Barqué a tenté cette fois de convaincre le papy pour qu’il accepte d’être décoré par Faure le 27 avril 2016.
 
Mais contre toute attente Fo Gil a refusé une fois encore l’offre et a fait savoir au « peulh » qu’il ne veut plus être brandit comme un trophée par le chef de l’Etat et montré au peuple togolais et monde entier que tout va bien dans le pays. Papy a demandé à l’envoyé d’aller dire au fils d’Etienne et Sabine que le RPT n’a jamais respecté l’accord qu’ils ont signé et maintenant il veut le décorer pourquoi faire.
 
Suite au refus d’être décoré le 27 avril 2016, et pour calmer et apaiser le cœur du vieux, des consignes ont été donné aux députés du RPT/UNIR à l’Assemblée nationale de voter le cousin de Gilchrist Olympio, Octavio Olympio, afin que ce dernier soit à la HAAC. On connait tous la suite.
 
Aujourd’hui papy est très remonté contre Faure Gnassingbé, car c’est après la signature de cet accord que le peuple l’a renié et vomi. Papy a « vraiment de remords», mais il ne peut pas le dire publiquement, car il a peur pour sa vie connaissant bien les pratiques de ces alliés au pouvoir depuis 50 ans.
 
« Un vieux couché, voit plus loin qu’un jeune debout ». Mais ici le vieux opposant « charismatique» du passé n’a rien vu de loin avec le jeune qui est debout. Le 26 décembre 2016 papy aura 80 ans, il est plus à Accra au Ghana que Lomé. Il se retire petit à petit de la scène politique togolaise.
 
Source : [02/07/2016] La Nouvelle
 

Laisser un commentaire