Togo : Guerre ouverte contre boissons frelatées Sogadji sous la menace d’un fabricant jeté en prison à Notsè

0
575

Après certaines actions éclatantes à Lomé, la LCT (Ligue Togolaise des Consommateurs) depuis un moment s’attaque aux fabricants qui ont choisi d’opérer dans certaines villes de l’intérieur du pays. C’est donc dans cette démarche que le 02 avril dernier, en tout cas, selon les indications du président de cette ligue, Emmanuel Sogadji, ils ont aidé à démanteler un réseau de fabricants de liqueurs impropres à la consommation à Notsè (dans la préfecture de Haho), et dont le premier responsable a été jeté en prison le 06 avril dernier.
 
vie_chere_500


Seulement que suite à cette arrestation, les proches de ce faussaire sont revenus à la charge et tourmentent le sommeil d’Emmanuel Sogadji et de la LCT au point que ce dernier doute désormais de l’utilité d’une telle lutte consumériste.
 
Dans une publication sur sa page Facebook, le 8 avril dernier, l’homme écrivait : « Nous recevons des menaces qui fusent de partout nous intimant l’ordre de demander l’élargissement du détenu. Ce dernier déclare ‘‘comme tu m’as mis en prison, ce ne sera pas facile pour toi si je sors…’’ ».
 
Dans la suite de son posting, le premier responsable de la LCT se demande, « dites-moi s’il faut abandonner la lutte consumériste dans le pays », et se dit ouvert aux conseils des uns et des autres sur le sujet.
source : T228
F.S
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 82 = 92