Togo : Inquiétude à la coalition à propos de l’incendie des mosquées

0
254


A la coalition des 14 partis politiques de l’opposition, même s’il n’y a pas eu de sortie officielle pour condamner, on prend très au sérieux la profanation et l’incendie dont ont fait l’objet certaines mosquées dans la préfecture d’Agoè il y a quelques jours.
Pour Nathaniel Olympio, président par intérim du Parti des Togolais, c’est une question de sécurité nationale avec à la clé, un impact politique. La preuve, a-t-il ajouté, c’est que l’opposition a déjà été taxée dans ce pays d’être ‘jihadiste’.
« Cette fois-ci, là où les gens mettent le doigt, je suis particulièrement inquiet parce que c’est une voie sans issue pour personne », a-t-il déclaré ce dimanche sur la radio Pyramide FM. Il va continuer en disant que lorsqu’on met en émoi de cette manière une communauté religieuse, l’idée derrière, c’est de l’opposer à d’autres communautés.
« Quel est l’intérêt de cela si ce n’est de créer le chaos ? A qui profiterait aujourd’hui un chaos au Togo ? ». Telles sont les questions que se pose M. Olympio qui a saisi l’opportunité d’inviter le pouvoir en place à avoir le courage politique de régler les problèmes, quitte à perdre certains privilèges.
Et régler les problèmes suppose selon lui que le pouvoir fasse en sorte que cela cesse en mettant la main sur les coupables et en répondant aux préoccupations politiques et sociales des citoyens togolais.
A ce propos, Nathaniel Olympio se pose des questions quant à l’ouverture d’enquêtes sur des sujets de dimension nationale sans qu’il n’y ait eu de réponse. En témoigne, a-t-il relevé, le déploiement sans issue des forces de sécurité et de défense pour retrouver 2 armes disparues.
La crédibilité du régime en place, pense-t-il, passe par l’identification et l’interpellation des auteurs de ces actes de profanation et d’incendie des mosquées.
 lobal actu
 

Laisser un commentaire