Togo : « KFB Group » met plus de 70 tracteurs à la disposition de jeunes entrepreneurs grâce au gouvernement

0
2362

La cérémonie était  sobre, symbolique mais mémorable. Coronavirus oblige, il y avait que 15 privilégiés pour assister à cette rencontre  importante  dans la salle de réunion  de KFB Group ce 28 avril 2020. Un point d’orgue a été  mis sur les gestes barrières. Noel Koutéra BATAKA, Ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique s’en était d’ailleurs fait le chantre. La veille, le Togo célébrait les 60 ans de son indépendance. Ce 28 avril, c’est l’axe 2 du PND qui a été « magnifié  » à travers la mise à disposition de plus de 72 tracteurs à des jeunes entrepreneurs agricoles. Ce pari a été réussi grâce au triumvirat KFB Group- MIFA S.A-AFRICAN LEASE TOGO, le tout avec la bénédiction du gouvernement togolais et du leadership éclairé du Chef de l’Etat Faure Gnassingbé.

La campagne agricole 2020-2021 intervient dans un contexte très particulier notamment avec la pandémie au Coronavirus. Ce mardi 28 avril, le ministre Noël Bataka de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique a supervisé la remise de plusieurs dizaines de tracteurs aux jeunes promoteurs d’entreprises de mécanisation dans les cantons pour les cultures vivrières. On estime le coût du projet à plus  de 1 800 000 000 F CFA.

L’objectif de ce projet est de jouer un rôle prépondérant dans l’axe 2 du Plan national de développement (PND) conformément à la vision du Chef de l’État Faure Gnassingbé. Il s’inscrit aussi dans le plan de riposte du gouvernement contre le Covid-19 qui porte essentiellement sur la facilitation de l’accès des crédits en termes d’intrants pour les producteurs. Il s’agit d’assurer pour chaque ménage un crédit en semence, en engrais pour emblaver au moins un hectare et ensuite leur faciliter les labours, histoire d’augmenter leur temps. Le secteur agricole étant considéré comme porteur, devra contribuer davantage à l’atténuation de la crise sanitaire sur les populations et sur l’économie du Togo.

« Le Togo comme beaucoup de pays traverse en ce moment la crise à la pandémie du Covid 19, et au Togo, le Chef de l’Etat a mis en place un plan de riposte. Dans le cadre de ce plan de riposte, le secteur agricole est identifié comme l’un qui devra contribuer davantage à l’atténuation de la crise sur les populations et sur l’économie. Le projet dans le cas du secteur agricole vise à augmenter la production afin d’assurer la sécurité alimentaire des populations tout en améliorant les revenus des petits producteurs. L’ambition étant d’éviter que le plus grand nombre de populations qui se trouvent en milieu rural ne rebascule dans l’extrême pauvreté », a expliqué le ministre Bataka.

Pour lui,  assurer la production, il est important d’assurer la mise en place des facteurs de production. « Pour faire simple, il est question d’augmenter les surfaces cultivables à travers le développement de la mécanisation agricole. Les filières stratégiques qui ont été ciblées sont le coton et le soja qui qui des cultures à hautes valeur ajoutées, le riz et le maïs pour la sécurité alimentaire nutritionnelle de la population. A  la suite de la remise des tracteurs que le chef de l’Etat a faits en février dernier pour les motoculteurs, nous venons superviser la remise de matériel aux jeunes promoteurs qui doivent développer des entreprises de mécanisations dans les cantons pour les cultures vivrières. Accompagnement du MIFA pour monter des plans d’affaires qui leur a permis d’avoir ses tracteurs auprès du fournisseurs KFB avec l’appui et la garantie de AFRICAN LEASE TOGO », a poursuivi le ministre.

Kader Bouraïma, Premier responsable n’a pas caché son enthousiasme à l’issue de cette cérémonie. Il a profité pour rendre un vibrant hommage au chef de l’Etat pour ses efforts et réalisations en faveur de la jeunesse togolaise en particulier.

J.D

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

6 + = 7