Par une lettre envoyée au ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi le 4 janvier dernier, la Coalition des 14 partis de l’opposition a informé de l’organisation des manifestations de rue ce samedi 12 janvier 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

A travers ces manifestations, la Coalition des 14 exige le retour aux fondamentaux de la Constitution du 14 octobre 1992, les réformes institutionnelles, la révision du cadre électoral y compris le vote des Togolais de la diaspora, la libération des manifestants et acteurs de la société civile arrêtés dans l’exercice de leur droit constitutionnel et la levée de l’état de siège de fait des villes de Mango, Bafilo, Sokodé, Tchamba, Kara et des quartiers de Lomé, l’arrêt immédiat des rafles dans les quartiers de Lomé et sur toute l’étendue du territoire et le retour des réfugiés et des déplacés y compris le président national du PNP, Tikpi Atchadam.

Trois (03) points de départ sont prévus pour cette manifestation à Lomé. Le premier, c’est la mission catholique d’Adidogomé. Le second, c’est à Totsi en face de la pharmacie de la Nation et le dernier point de départ se situe au niveau de l’immeuble Badohoun en face du CNTT.

Un seul point de chute pour la manifestation de Lomé. C’est à Tokoin-Cassablanca en face de la Grignotine. La Coalition des 14 partis de l’opposition lance donc un appel à la population de Lomé et ses environs à sortir massivement pour cette manifestation, afin de démontrer son ras-le-bol au régime en place.

Pour les manifestations dans les villes de l’intérieur du pays, les responsables de la Coalition des 14 demandent aux populations de se conformer aux indications de leurs points focaux. Le rendez-vous est donc pris samedi prochain à Lomé et à l’intérieur du pays.

I.K
 
source : icilome
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 70 = 78