Togo : La coalition manifeste les 13 et 14 juillet prochains à Bafilo, Sokodé et Mango

image_pdfimage_print


Conformément à la demande faite par les facilitateurs de la crise politique togolaise au gouvernement d’ « étudier la possibilité d’étendre le droit de manifester » sur toute l’étendue du territoire national, la coalition des 14 partis politiques de l’opposition invite les populations à une série de manifestations.

Il s’agit de plusieurs meetings d’information et de sensibilisation à Lomé, Tsévié, Atakpamé, Kpalimé mais aussi à Sokodé, Bafilo et Mango, trois (3) villes où il a été interdit à ce regroupement de partis politiques de l’opposition de manifester. Raison avancée par le gouvernement, la disparition de deux armes.

Les meetings à Sokodé, Bafilo et Mango qui passent comme un test, auront lieu le matin du vendredi 13 juillet à Mango et l’après-midi à Bafilo. Sokodé entre dans la danse le jour suivant.

Suivront ensuite Lomé le samedi 21 juillet, Tsévié, le samedi 28 juillet. Atakpamé et Kpalimé prennent le relais le dimanche 29 juillet, deux jours avant le Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) à Lomé.

Ces meetings où la coalition invite tous les Togolais, selon le communiqué, permettra de renforcer la détermination des uns et des autres à obtenir le retour à la constitution de 1992, les réformes institutionnelles, la révision du cadre électoral , le droit de vote des Togolais de la diaspora, la libération des manifestants arrêtés, la levée de l’Etat de siège de fait, l’arrêt des rafles et le retour des réfugiés et des déplacés.
 
Global actu
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*