Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Togo : L’afflux vers la Loterie Visa, le revers de l’euphorie Millennium...

Togo : L’afflux vers la Loterie Visa, le revers de l’euphorie Millennium Challenge Account

- Advertisement -
Affluence des jeunes au service des passeports à Lomé
Affluence des jeunes au service des passeports à Lomé

Il reste encore vif dans les mémoires, l’interminable fil de jeunes concitoyens qui s’est bousculé, il y a quelques semaines, le long de la voie menant du Service des passeports jusqu’aux bureaux de Gta-C2a pour se faire établir le passeport afin de pouvoir jouer à la loterie-Visa 2021. Une scène qui traduit à suffisance l’abandon social des jeunes togolais par leur Etat. Pourtant, les Etats Unis à travers le Millennium Challenge Corporation (MCC) allouent des fonds qui devraient servir à répondre aux besoins sociaux des populations.

Le « Millennium Challenge Account » (MCA) conduit par le « Millennium Challenge Corporation » est un fonds de développement bilatéral mis en place depuis 2004. Le MCA est destiné à accélérer la croissance en vue de réduire la pauvreté par le biais de la croissance économique. Cette initiative de l’Administration américaine consiste en un partenariat avec les pays qui ont réalisé une certaine performance dans les trois domaines suivants : bonne gouvernance dans la gestion des affaires publiques ; création d’un environnement favorable à l’initiative privée ; et engagement de l’État à faire des investissements importants dans le secteur social.

Le paradoxe…

Dans le cadre de son assistance au Togo au titre du Millennium Challenge Account (MCA-Togo), les Etats-Unis d’Amérique ont conclu avec les autres autorités du pays, un accord de don portant sur 35 millions de dollars. Cette manne financière décaissée en faveur du Togo qui a validé son programme Threshold (Seuil), devrait servir à financer les besoins capitaux des populations en quête du mieux-être notamment la jeunesse. « Les efforts pour la réalisation des indicateurs d’éligibilité liés aux différents domaines susmentionnés vont promouvoir les investissements étrangers et par ricochet la croissance économique. Par conséquent les conditions de vie des populations seront améliorées », a indiqué Stanislas Baba, Coordonnateur de la Cellule MCA-Togo. Mais quatre (4) ans après l’élection du Togo au programme, les citoyens ne voient toujours rien venir. Aucun changement majeur dans leurs quotidiens. Sinon le fil n’aurait pas été aussi spectaculaire en septembre dernier pour l’obtention du cesame pour jouer à la loterie visa 2021.

C’est aussi le signe de la rupture entre la jeunesse et la classe dirigeante qui, dans son envie inassouvie de rester au pouvoir, dépossèdent les jeunes de tous leurs potentiels en les clochardisant. Les fonds du MCC comme les autres décaissés par les partenaires en développement finissent dans les paradis fiscaux pendant que la jeunesse croupisse sous le poids éternel d’un horizon gris et de la culture de l’inhumain . Pour se construire un avenir meilleur, elle n’a d’autres solutions que de quitter le pays.

La route vers l’eldorado…

Les Etats-Unis ont instauré la loterie Visa depuis les années 90. Appelé, « Diversity Visa (DV)» (visa de diversité), il a pour objectif de donner la chance aux pays dont les ressortissants n’ayant pas de résidence aux USA, d’immigrer légalement sur le sol américain. La loterie visa USA consiste à octroyer chaque année 50 000 visa de résidence par le biais d’un tirage au sort à l’ordinateur de façon aléatoire.

Aujourd’hui, beaucoup de jeunes togolais se tournent vers ce système d’octroi de visa. Le nombre des postulants à la loterie visa au Togo a commencé par augmenter dans les années 2000. Chaque année, ils sont des milliers de jeunes à prendre d’assaut les cybers café pour faire leur inscription.

Kuessan, 25 ans, est un étudiant en 3ème année de médecine. Il a déjà postulé deux fois à la loterie visa sans succès mais garde l’espoir d’être sélectionné un jour. « Cela fait la troisième année consécutive que je tente ma chance. J’espère que cette fois sera le bon. Même si tel n’est pas le cas je vais réessayer l’année prochaine », a-t-il déclaré. Kuessan « J’ai un bac+3. Je veux continuer mes études de langues aux Etats Unis. Avec l’aide de Dieu, je vais être parmi les sélectionnés », a laissé entendre, Nestor très confiant.

Et Nestor sait comme il en a eu des preuves sous ses yeux qu’une fois le territoire americain franchi légalement, il a toutes les chances de devenir un Barack Obama sans qu’il ait besoin de jouer au militantisme, au tribalisme ou autre pratique avilissante qu’on a hissé en condition sine qua none de réussite chez lui au Togo en lieu et place du mérite et de l’excellence.

Ils sont donc des milliers de Togolais à caresser légitimement le rêve américain.

Une affaire très juteuse…

La majorité des prétendants à la loterie visa ne possèdent pas assez de connaissance sur comment se déroule les démarches pour s’inscrire sur le site. C’est alors qu’ils font appel à une tierce personne pour les aider. Sans ordinateur et sans connaitre les procédures, les candidats se dirigent vers les cybers qui font déjà la promotion à travers leurs affiches. « Sur les deux dernières années ont a eu environ 400 postulants qui sont passés par notre cyber. Certains viennent avec leurs familles et d’autres sont seuls. Le prix ici est de 1000 FCFA par personne », affirme Alphonse, gérant d’un cyber à Nyékonakpoé, un quartier de Lomé. Dans la seule matinée, du 04 Octobre, il a déjà eu une dizaine de clients qui ont postulé. « Les choses s’annoncent bien», a-t-il ajouté avec gaîté.

Dans un autre cyber situé à Tokoin, le prix par personne est de 1500 FCFA. Le responsable explique : « Nous avons eu la chance que plusieurs personnes qui ont joué ici ont été sectionnés donc les gens viennent naturellement vers nous. Au départ, c’était 500 FCFA par personne mais on a décidé d’augmenter avec la prise de photo et les autres formalités. Avec la vulgarisation des Smartphones les gens ne venaient plus au cyber. Donc, on profite de ces moments pour amortir les dépenses des mois à venir ». Koami, un autre responsable de cyber justifie la flambée des prix. « Nous accompagnons les gens en leur expliquant l’ensemble du processus. On ne peut pas faire cela à un prix dérisoire. Les gens veulent partir, nous en profitons pour équilibrer nos comptes », explique-t-il sans détour. Il finit par avouer que certains opérateurs de cyber exagèrent. « Certaines personnes demandent aux postulants de payer des prix exorbitants. Là, c’est de l’arnaque », confie notre interlocuteur.

Justement contre ces personnes, le communiqué lançant officiellement l’ouverture de la loterie visa prévient. « Détenir votre numéro unique d’identification vous protège contre la fraude, la corruption et les difficultés d’accès au mail. Des intermédiaires de visa peu scrupuleux sont connus pour avoir retenu les pages de confirmation des postulants après les avoir aidés à s’inscrire au programme. Ils demandent par la suite plus d’argent en vue de leur retourner leur page de confirmation contenant le numéro d’identification unique. Vous pouvez éviter cette situation dès le départ en gardant vous-même votre page de confirmation », peut-on lire dans le communiqué.

Mais comme on pouvait s’y attendre, certains dans leur quête d’une vie meilleure ailleurs seront prêts à payer le prix fort. « Il est important que vous ne preniez pas des dispositions telles que la vente de votre propriété, de votre voiture ou autres, de démissionner de votre travail ou encore de faire des arrangements de voyage jusqu’à ce que vous ayez reçu votre visa d’immigration », averti l’ambassade des USA au Togo.

Source : Fraternité No.334 du 30 Octobre 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

79 − = 78

LES + LUS

Présidentielle 2020 : L’ANC de Jean-Pierre Fabre dit à la CEDEAO et l’ONU ce qu’elle pense de leur gestion de la crise togolaise depuis...

Une délégation de l'Alliance nationale pour le changement (ANC) a conféré lundi 11 novembre 2019, avec la...

Renonciation à la nationalité togolaise : Les raisons profondes d’un phénomène devenu banal

photo@face Afrique Cinq cents (500) Togolais autorisés à perdre leur nationalité togolaise. C’est l’un des sujets sur lesquels a...

Tarification des services de la Police nationale La LCT dénonce un acharnement fiscal

Dans un arrêté ministériel en date du 04 novembre 2019, le ministre de l’Economie et des Finances, Sani...

Présidentielle de 2020 : Le plan B d’UNIR au cas où Faure Gnassingbe déclinait l’offre de candidature

Invité dimanche 10 novembre 2019 dans une émission sur radio Pyramide Fm, l'ex-ministre Charles Kondi Agba, l'actuel...

Présidentielle 2020 au Togo : Des émissaires de la CEDEAO et l’ONU à Lomé pour s’assurer du bon déroulement du processus

Ibn Mohamled CHAMBAS La Communauté Economique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et l’Organisation des...