Togo : Le message de Mme Brigitte Adjamagbo Johnson à ses « sœurs togolaises »

image_pdfimage_print


« Nous devons nous préparer pour la réussite de l’opération Togo mort ». C’est le message phare que Mme Brigitte Adjamagbo Johnson, Coordinatrice de la Coalition des 14, a adressé à toute la population togolaise, en particulier les femmes, lors de la conférence de presse tenue ce lundi au siège de la Convention démocratique des peuples africains (CDPA).

Les leaders de la Coalition des forces démocratiques tiennent à ce que la « journée Togo Mort » du lundi 18 juin prochain soit une « totale réussite ». Devant les médias ce lundi à Lomé, la Coordinatrice de la Coalition est revenue sur la nécessité d’une large observation de ce mot d’ordre sur l’ensemble du territoire national.

Pour la réussite de l’opération, selon Mme Brigitte Adjamagbo Johnson, le rôle des femmes ne doit pas être négligé. C’est ainsi qu’elle convie ses « sœurs togolaises » à faire ce « sacrifice » d’une seule journée pour être libre après.

« Je voudrais continuer sur cette lancée, en m’adressant particulièrement aux femmes. Dont nous savons qu’elles sont très actives dans la vie économique du pays. Et beaucoup d’entre elles, sont des chefs de ménage de fait, c’est elles qui ramènent le pain quotidien et je suis consciente du sacrifice que le Togo mort du 18 juin va leur coûter. Mais je veux leur demander de consentir ce sacrifice-là. C’est important que nous nous privions une seule journée pour être libre après.

Je voudrais conseiller à mes sœurs du secteur informel, que ce soit au marché, que ce soit dans les ateliers artisanaux, que ce soit dans les boutiques, nous avons encore 8 jours devant nous. Faisons tout ce que nous pouvons, accélérons le marketing, faisons les heures supplémentaires (…) pour pouvoir mettre de côté un peu d’économies et pouvoir vivre sur ces économies le lundi 18 juin 2018 », a indiqué la Secrétaire Général de la CDPA.

Pour Mme Brigitte Adjamagbo, tout Togolais épris de justice, de liberté et d’alternance politique à la tête de l’État, doit se préparer pour observer ce mot d’ordre de Togo Mort.

« Soyons prévoyant. Prévoyons même les comprimés d’aspirine qu’il nous faudra pour soigner les maladies qui peuvent survenir ce jour-là. Préparons véritablement ce Togo Mort », a-t-elle conclu.

Godfrey Akpa
 
icilome /
 

Commentaires

comments

Laisser un commentaire

Saisissez votre mail.

*