Togo: Le MO5 accuse la CENI d’avoir publié des « scores fantaisistes à la nord-coréenne »

0
2177

Le Mouvement patriotique du 5 octobre (MO5), une organisation de lutte des jeunes ayant déclenché le combat pour la démocratie au Togo dans les années 90, a accusé la Commission électorale nationale indépendante (CENI) d’être à la botte du gouvernement et dénonce les résultats faisant de Faure Gnassingbé, le vainqueur du scrutin présidentiel du 22 février dernier, indique un communiqué parvenu ce jeudi à la PANA à Lomé.

Le Mouvement, qui accuse l’instance en charge de l’organisation des élections de n’avoir pas fait parler la « vérité des urnes », écrit que les Togolais, « dans un sursaut patriotique pour barrer la route au 4ème mandat de Faure Gnassingbé », n’y sont pas allés pour « accompagner le régime ».

« Prise de court, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) à la botte du régime s’est précipitée pour publier des scores fantaisistes à la nord-coréenne, comme elle en a pris l’habitude depuis des décennies », dénonce le MO5 dans le communiqué signé par son coordinateur, Eloi Mitronunya Koussawo.

Aussi, appelle-t-il les populations togolaises à défendre la victoire du candidat Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo qui, selon le Mouvement, a battu Faure Gnassingbé par un chiffre écrasant selon les estimations connues dès le soir du scrutin.

La présidentielle du 22 février donne vainqueur Faure Gnassingbé avec 72,36%, rejetés par les partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile.

L’UA, l’OIF et la CEDEAO expriment leur satisfecit mais, le gouvernement américain, à travers un communiqué, doute de la « transparence » de ce scrutin.

-0-PANA FAA/BEH 27fév2020

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

70 − = 64