Togo : Le Roy promet de démissionner si les Ecureuils gagnent les Eperviers au Bénin en mars prochain

0
225


Après la douche reçue par les Eperviers du Togo devant les Fennecs d’Algérie au stade omnisports de Lomé ce dimanche, le sélectionneur, Claude le Roy croit encore en qualification des Eperviers, avec le dernier match contre le Bénin en mars 2019.

C’était une équipe des Eperviers méconnaissable qu’on a vu hier au stade omnisports de Lomé. Vivement critiqué pour son manque de résultats depuis qu’il est à la tête de l’équipe nationale du Togo, Claude le Roy, après le match de ce dimanche contre l’Algérie, croit toujours au miracle. « On va se qualifier au Bénin », a-t-il lancé lors de la conférence de presse d’après match.

Tout en assumant sa responsabilité dans cette lourde défaite, le « sorcier blanc » se rappelle son expérience avec le Congo et croit que tout est encore possible. « Je suis abîmé par cette défaite… Nous avons fait d’énormes erreurs. L’équipe algérienne est cohérente. Avec le Congo, je me suis qualifié à la dernière journée. Je le ferai pour le Togo. Je regrette le 4e but. J’assume cette défaite. Je le répète, j’assume la défaite de cet après-midi. Sama Hakim et Djene nous ont manqué. Je le répète, on va se qualifier au Bénin », a-t-il dit.

Le Français est tellement sûr de lui et de la prochaine victoire contre le Bénin au point de mettre son avenir à la tête des Eperviers en jeu. « Si on ne passe pas en mars contre le Bénin, ce sera la fin de mon aventure au Togo », a-t-il promis.

Il faut noter que les Eperviers du Togo feront le déplacement en mars prochain à Cotonou (Bénin) pour affronter les Ecureuils, match comptant pour la 5e et dernière journée des éliminatoires CAN Total 2019 qui va se jouer au Cameroun.

I.K
 
icilome
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Entrer votre commentaire
Entrer votre nom ici