Accueil TOGO ACTUALITÉ POLITIQUE Togo : Les confidences de Foly Satchivi au CACIT

Togo : Les confidences de Foly Satchivi au CACIT

- Advertisement -


Le mouvement « En aucun cas » anime une conférence de presse ce mardi au siège d’Amnesty International à Lomé, selon les informations reçues par Global Actu.
En attendant de savoir si cette rencontre avec la presse aura lieu ou pas, le premier porte-parole du mouvement « En aucun cas », en détention à la prison civile de Lomé depuis jeudi dernier pour rébellion et apologie des crimes et délits, a fait des confidences au Collectif des associations contre l’impunité au Togo (CACIT).
Foly Satchivi, lit-on sur le site du CACIT, dit que c’est plutôt chez lui à la maison où les forces de l’ordre l’ont conduit à la suite de son arrestation, que celles-ci ont déchiré la banderole qui devrait servir lors de la conférence de presse interdite.
Veut-il dire qu’il n’a pas déployé sur les lieux de la conférence de presse interdite sa banderole ? Le moins qu’on puisse dire, c’est que cette affirmation va à l’encontre des propos du ministre de la Sécurité et de la protection civile, le général Damehame Yark, qui avait déclaré que le jeune activiste a été arrêté pour avoir nargué les forces de l’ordre, parce qu’il a, dit-il, « passé outre les injonctions et déployé sa banderole ».
« La déclaration liminaire, le cachet et la banderole étaient tous à la maison, preuve que je n’avais pas l’intention d’organiser la conférence », raconte-t-il à l’organisation présidée par Mahoulé Spéro.
Les charges retenues contre Foly Satchivi sont la rébellion et l’apologie des crimes et délits. La rébellion est réprimée à l’article 498 du nouveau code pénal et est punie de 2 à 3 mois d’emprisonnement. L’apologie des crimes et délits est prise en incriminée par l’article 522 et est punie de 3 à 5 ans d’emprisonnement.
Le conseil du détenu estime qu’il n’y a pas grand-chose dans le dossier retenu contre son client.
 
Global actu
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

58 − = 55

LES + LUS

2020 et problématique de l’alternance : Fébrilité sur fond de paranoïa du pouvoir RPT/UNIR

C’est une constante, le régime cinquantenaire en place est allergique à la démocratie et à l’alternance. Avec l’imminence de la présidentielle de 2020 et...

Barrage au mandat de trop : Le réveil des Guinéens, le sommeil des Togolais

photo@africatu Le peuple guinéen occupe l’actualité en Afrique occidentale. Déterminé à faire barrage à un 3e mandat d’Alpha Condé, il...

Justice et satisfaction des revendications : Les greffiers sont-ils des sous-agents de l’Etat togolais ?

Les suites du projet de loi du 11 décembre 2015 se font toujours désirer ! Le ministre de la Justice Pius...

Contractualisation de la morgue du CHU-SO : Les familles éplorées exploitées par rapport à l’ancien système

Exemples des CHU Sylvanus Olympio et CHR Lomé Commune Le système de contractualisation, une trouvaille...

Démolition du bar-restaurant « Air Bus One » sis à Gbossimé Les magouilles de Fogan Adégnon au profit de dame Binga Joséphine

Depuis quelques années, les discours officiels à l’endroit de la diaspora togolaise ont évolué. De plus en plus, un appel leur est lancé à...