Accueil SOCIÉTÉ CULTURE Togo/ Les états généraux de l’enseignement supérieur privé prévus au début de...

Togo/ Les états généraux de l’enseignement supérieur privé prévus au début de l’année prochaine

- Advertisement -

ecole_500


Les états généraux de l’enseignement supérieur privé du Togo auront lieu les 4 et 5 février prochains. La date a été fixée la semaine dernière lors d’une Assemblé générale du
 
Conseil des établissements privés d’enseignement supérieur (Cepes).
 
Axés sur le thème « le défis de l’excellence par les établissements privés d’enseignement supérieur», ces états généraux permettront aux initiateurs de mettre en place dans un schéma organisationnel clair, une approche d’excellence qui va être appliqué par tous les établissements d’enseignement supérieur au Togo.
 
« Nous voulons répondre aux normes standards, aux normes internationales classiques exigés dans l’enseignement supérieur. Nous voulons qu’au Togo, les établissements d’ enseignement supérieur s’inscrivent dans un contexte de l’excellence », a indiqué M. Akakpo Marcel Président du Cepes et Directeur général de l’Esgis.
 
Selon lui, il est important de faire les états généraux de l’enseignement supérieur privé, parce que la part du privé dans un pays est colossale.
 
« Le privé a un apport considérable pour la nation. Pour cela, il faut respecter un certains nombre de règles. Pour nous, le défis va consister d’abord à faire l’état des lieux, une analyse profonde et objective de l’existant pour prendre des résolutions afin de trouver des solutions durables aux éventuelles problèmes qui se posent », a-t-il affirmé.
 
Pour le Présidents, les acteurs du supérieur devraient savoir où ils partent, où ils vont et dans quelle échéance de temps. « C’est important donc d’avoir un plan clair, un schéma directeur qui permettra donc à tous les établissements du Togo d’aller dans le rang de l’excellence tant voulu par notre ministère de Tutelle qui est le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche », a-t-il indiqué.
 
Les différents acteurs impliqués dans le processus disposent de trois mois pour préparer ces assises. Pendant les trois mois, plusieurs rencontres préparatoires sont prévues.
 
« Les commissions ont été constituées, et il ya des thématiques qui ont été choisis par chaque commission pas au hasard mais conformément aux recommandations du conseil. Chaque commission aura donc à travailler à fond sur les thématiques choisis et après nous ferons au cours d’une plénière, la synthèse de ces thématiques pour avoir une approche commune pour les états généraux », a indiqué M. Akakpo Marcel qui a fait savoir que le gouvernement est impliqué à fond dans cette initiative.
 
« Les Etats généraux verront la participation de notre ministère de tutelle. Le ministère sera présent pour apporter son point de vue, car ce que nous faisons, c’est pour toute la nation », a-t-il martelé.
 
Au Togo, on assiste à une multiplication des institutions d’enseignements supérieurs au cours de ces dernières années.
 
Hélène Doubidji
 
source : Togo Top news
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 3 = 5

LES + LUS

Le Front Citoyen Togo Debout (FCTD) dénonce la répression barbare de la manifestation du 28 février 2020

COMMUNIQUE ''Le 22 février 2020, le peuple togolais a encore montré sa volonté...

Présidentielle 2020/ Me Agboyibo : « Les résultats de la CENI suscitent de sérieuses interrogations. »

Me Yawovi Agboyibo. COMMUNIQUE DE PRESSE Les résultats provisoires du scrutin présidentiel du 22...

Domiciles d’Agbéyomé et Mgr Kpodzro : Les dispositifs levés (ministre)

Le général Yark Damehame Les « dispositifs de protection » des domiciles de l’ancien Premier ministre et opposant Agbéyomé Kodjo...

Répression sauvage de la manifestation dans l’enceinte de l’Eglise Catholique St Joseph à Lomé

28 Février 2020: La première manifestation lancée par Mgr KPODZRO pour exiger la vérité des urnes a été réprimée cet après-midi sauvagement...