Togo – Encore un membre du mouvement NUBUEKE interpellé

0
561


Les enlèvements et interpellations arbitraires continuent. Au Togo, difficile d’être défenseur des droits de l’homme ou mobilisateur de foule dans le cadre d’une activité politique pour le compte d’un parti qui ne regarde pas dans la même direction que le régime en place.
On apprend qu’un autre membre du mouvement NUBUEKE a été interpellé ce matin dans la ville de Kpalimé, située à 115 km au nord de Lomé.
Il s’agit de Bob Atikpo, Coordinateur du mouvement à Kpalimé. Pour l’heure, personne ne connaît les motifs de cette interpellation. Mais on peut facilement imaginer ce qui serait à la base de cette interpellation quand on sait que le régime a entrepris de neutraliser tous ceux qui contestent le pouvoir cinquantenaire.
Depuis quelques mois, le régime de Faure Gnassingbé a lancé une chasse à l’homme contre les membres de NUBUEKE, un mouvement citoyen qui œuvre dans la formation civique des Togolais.
Joseph Eza et Messenth Kokodoko, Vice-président et membre de ce mouvement, sont depuis bientôt 3 mois, en détention à la prison civile de Lomé, pour leur engagement à l’Etat de droit, à la démocratie et à la bonne gouvernance.

I.K
icilome

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 3