Tairou-Bagbiegue-500
 
L’ex ministre togolais de l’énergie et des mines, Taïrou Bagbiégué qui a été le dernier à entrer au gouvernement Ahoomey Zunu et le premier à en sortir a commis beaucoup de gaffes d’après des sources proches des milieux politiques du pouvoir.
 
Quelques jours seulement après sa nomination à la tête du Ministère, il s’est engagé dans une opération de rasage qui consiste à effacer les traces de son prédécesseur, Noupokou Damipi.
 
Les contrats qui étaient signés avant son arrivée avec des partenaires ont été annulés. Il fallait reprendre tout à zéro. Les contrats qui étaient en instance ont été rapidement liquidés contre espèces et promesses alléchantes.
 
La goutte d’eau qui a débordé le vase est un contrat minier juteux signé avec la Chine avant son arrivée. L’ambassadeur de Chine au Togo étant venu pour le suivi et le démarrage de l’exécution s’est confronté au refus systématique du ministre qui ne disait exactement pas ce qu’il voulait, mais arguait qu’il a tout annulé.
 
Révolté, le Chinois est directement allé rendre compte au vrai faiseur des rois : le Conseiller Charles Debbasch qui avait déjà reçu d’autres plaintes du même type.
 
Il s’est par ailleurs engagé dans de folles dépenses sur un budget du ministère qui en fait n’était pas autorisé aux dépenses du genre.
 
Vite, l’ambassadeur chinois a fait rapport au Chef de l’Etat qui a demandé le limogeage du ministre qui « ne faisait qu’à sa tête sans consulter personne »
 
Sans avoir été informé, Taïrou Bagbiégué a appris son limogeage sur les médias.
 
L’ancien Directeur Général des Postes, remplacé après sa nomination est actuellement au chômage. Il a fait de la poste, une entreprise personnelle au profit de ses proches qui ont mis à genou le centre des chèques postes. Il a financé à coups de millions les pèlerinages à la Mecque avec sans doute les fonds publics.
 
Beaucoup d’autres bourdes sont reproché à ce ministre qui attend maintenant que Faure Gnassingbé lui trouve une pièce de rechange. Il entendra longtemps.
 
Aujourd’hui, c’est Noupokou Damipi, actuel Ministre des transports qui assume l’intérim des mines et de l’énergie.
 
Alfredo Philomena
 
independantexpress
 
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

3 + 5 =