Togo, Parodie de recensement, Zone 2 : « Le Vrai Recensement viendra » dixit Mme Adjamagbo-Johnson

0
279


Du 17 au 24 octobre prochain, aura lieu dans la Zone2, la seconde phase de la parodie de recensement de la CENI « monocolore » de Kodjona Kandanga. Si Unir et ses apparatchiks ont pris d’assaut les contrées du pays, se battant comme de beaux diables (et surtout à coup de billets de banque) pour convaincre les populations à sortir pour se faire enrôler, l’opposition quant à elle reste sur sa position. Le boycott ! La C14 par la voix de sa Coordinatrice lance un appel aux populations de cette zone, qu’elle invite à ne pas s’associer à cette opération pour plusieurs raisons.
« Chers concitoyens, chers frères et sœurs des préfectures de la Zone 2 du recensement qui va commencer ce 17 octobre. C’est moi Kafui Brigitte Adjamagbo-Johnson qui vous parle. Ce que je veux vous dire est très simple, mais très important. N’allez pas vous faire recenser à partir de mercredi. N’allez pas du tout vous faire enregistrer et vous faire prendre en photo pour qu’on vous délivre une carte. N’y allez pas, parce que la Coalition n’est pas encore représentée dans cette CENI, ni dans les CELI, ni dans les CLC. Nous ne savons même pas comment ils ont préparé les kits qu’ils utilisent pour faire le recensement. Ils vont encore voler comme ils l’ont toujours fait. C’est pour cela qu’ils se pressent pour le faire tout seul. N’allez pas. Le vrai recensement viendra. Nous vous le dirons et ensemble nous irons nous faire recenser. Merci beaucoup. Le vrai recensement viendra. Que personne n’ait peur. N’ayez peur de rien du tout. Nous allons nous recenser ensemble », a déclaré la Coordinatrice de la C14.
Le Parti national panafricain (PNP) n’est pas du reste dans cet appel au boycott. Les premiers responsables du parti ont appelé leurs militants à se mettre à distance de cette opération. « Au vu de la terreur et de l’extrémisme violent dont Mango, Bafilo et Sokodé ont été victimes il y a de cela un an environ, vidant ces villes de leurs populations en temps record, tous les Togolais doivent tourner dos à cette opération de recensement » a indiqué TchatikpiOuro-Djikpa, Conseiller de TikpiAtchadam.
Le PNP a profité de l’occasion pour adresser un nouveau mot d’ordre aux populations du Nord-Togo. Ce parti invite les populations des localités concernées par le recensement à observer une journée morte le mercredi 17 octobre pour exprimer leur rejet de cette opération. « Ce régime mérite finalement qu’à la date du mercredi 17 octobre 2018, jour du début du recensement électoral dans la zone 2, tout le septentrion en général, les villes de Mango, de Bafilo et de Sokodé en particulier observent une journée morte », a ajouté M. Ouro-Djikpa.
Pour rappel, l’opération de recensement de la Zone 2 concerne 18 CELI à savoir Amou, Ogou-Anié, Wawa-Akébou, Blitta, Tchamba, Tchaoudjo, Sotouboua-Mo, Assoli, Bassar, Binah, Dankpen, Doufelgou, Kéran, Kozah, Kpendjal-Kpendjal ouest, Oti-Oti sud, Tandjoare et Tone-Cinkasse.
Shalom A.
Source : Liberté No.2777 du 16 octobre 2018
 

Laisser un commentaire