vendredi 26 février 2021

Togo/ Le parti Addi interpelle le gouvernement sur la situation à Mango


addi_congres


Le parti politique Alliance des démocrates pour le changement intégral (Addi) a rencontré la presse togolaise ce 1er décembre suite à l’évolution de la situation dans la préfecture de l’Oti marquée par des violences depuis le 06 novembre 2015.
 
Dans sa déclaration liminaire au cours de cette rencontre avec la presse, Addi exprime sa grande préoccupation au sujet de la poursuite des actes de violence de l’armée et des forces de l’ordre contre les populations de l’Oti.
 
Déplorant cette situation qui a entrainé des pertes en vie humaine, le parti politique Alliance des démocrates pour le changement intégral inscrit sa rencontre avec la presse, dans sa volonté de ne pas baisser la garde au lendemain des annonces faites par le gouvernement au cours du conseil des ministres du samedi 28 novembre.
 
Face à toute cette situation, le parti Addi constate qu’il est évident que les mesures d’apaisement du gouvernement, ne sont que des solutions en trompe l’œil et qu’une fois que le calme va revenir, les exactions plus sournoises et plus dures vont reprendre de plus belle.
 
Pour le Président du dit parti, la question de la mauvaise gestion de la situation de Mango par les instances supérieures affecte et remet énormément la démocratie. «C’est toute la démocratie togolaise qui est en péril au-delà des évènements de Mango.», a-t-il déclaré.
 
Par rapport à cette situation, le parti de Aimé Gogué demande au gouvernement de prendre des mesures comme entre autres ; mettre fin aux poursuites arbitraires qui continuent dans l’Oti ; de diligenter une enquête sur les exactions perpétrées afin de situer les responsabilités des tueries et de punir les coupables conformément aux lois de la république ; de remplacer le préfet par un préfet civil ; de privilégier le dialogue et la concertation dans toute prise de décision et de bannir strictement la chasse aux sorcières, la brutalité et la violence à l’encontre des populations de la préfecture de l’Oti.
 
L’Alliance des démocrates pour le changement intégral appelle toute la classe politique, la société civile et tous les citoyens à rester vigilants et à s’organiser pour faire échec de façon synergique aux menaces qui pèsent sur les acquis de la démocratie au Togo.
 
Germain Doubidji
 
source : togotopnews
 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *