Accueil TOGO ACTUALITÉ SOCIÉTÉ Togo : Plusieurs malfrats dans les mailles de la police

Togo : Plusieurs malfrats dans les mailles de la police

- Advertisement -


La Direction de la Police Judiciaire (DPJ) a présenté mercredi 22 mai 2019, une quinzaine de malfrats impliqués dans des actes de braquage enregistrés à Lomé ces deniers temps.

Selon la police, le nommé AMEDE Kokou âgé de 27 ans a été arrêté le 17 mai denier en possession de munitions alors qu’il tentait de traverser la frontière entre le Togo et le Ghana à Aflao. La poursuite des investigations par le groupe d’intervention de la police nationale a permis d’appréhender d’autres membres de son réseau.

« La fouille minutieuse de la moto du nommé AMEDE Kokou a permis de trouver 50 munitions de calibre 7,65 et une perquisition effectuée le même jour à son domicile, a permis de découvrir dans une voiture stationnée chez lui, deux pistolets automatiques de cartouches 65 et 67 et une boite à munition de 50 cartouches déjà utilisés et soigneusement dissimulée ainsi que l’arrestation de ses deux complices.

Ces individus ont déclaré avoir commis plusieurs braquages à Lomé notamment deux au niveau du foyer des Ivoiriens, un à Agiakomé et un autre sur le pavé d’Atikpodji, a indiqué BAKOMA Bitédéba, officier de Police.

« Sur la scène d’un braquage à Akodésséwa il y a quelques semaines environ et dans bien d’autres cas de braquages à Lomé, les munitions utilisées correspondent à celles saisies sur les braqueurs. L’exploitation de leurs téléphones portables montre qu’ils ont planifié plusieurs autres braquages qui ont pu être déjoués », a-t-il ajouté.

Outre ses trois personnes, la police a également présenté un groupe de 12 individus spécialisés dans le vol de biens des citoyens.

« Le deuxième cas est le résultat de plusieurs opérations effectuées dans les quartiers Amoutiévé, Nukafu et Tokoin, organisées par la direction centrale de la police judiciaire. L’intervention dans les ghettos a permis l’interpeller des dizaines de personnes dont 12 particulièrement dangereuses qui sont connues des archives des services de sécurité. La police a également saisi d’importantes quantités de drogues (cannabis et poudre), des couteaux, des faux billets et d’autres objets », a laissé entendre l’officier BAKOMA.

Occasion pour les autorités en charge de la sécurité d’appeler les populations à une vigilance plus accrue et à dénoncer tout cas suspect.

Raphaël A.
 
source : afreepress
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

99 − 91 =

LES + LUS

Présidentielle 2020 : 40 220 flacons d’encre indélébile réceptionnés par la CENI

Tout se précise pour la tenue de l'élection présidentielle du 22 février 2020 au Togo. La Commission...

Présidentielle du 22 février 2020 : Cadre électoral vicié et impératif de transparence pour la vérité des urnes

Le 22 février 2020, le Peuple togolais élira un nouveau Président de la République pour un mandat de...

Média et développement communautaire : La radio Dunenyo(Ahépé) fête ses 5 ans !

La radio Dunenyo à Ahépé (préfecture de Yoto) a déjà 5 ans d’existence. Pour marquer ce jubilé...

Alerte de l’Observatoire pour la protection des défenseurs des DH Christian Trimua menace la LTDH

Le sieur Christian Trimua | Capture d’écran : Fraternité Depuis quelques mois, la Ligue togolaise des droits de l’homme...

Le Conseil Épiscopal Justice et Paix ne pourra pas observer l’élection du 22 février prochain au Togo

Le ministre de l’Administration territoriale, de décentralisation et des collectivités locales, Payadowa Boukpessi a réitéré dans un...