Togo – Le PNP déplore un nouvel enlèvement à Sokodé

0
208


A Sokodé, la levée de l’état de siège ne serait donc qu’un mirage. Le Parti National Panafricain PNP, déplore déjà un enlèvement d’un autre militant depuis samedi. Pointant du doigt le régime de Faure Gnassingbé, la section France du PNP condamne vigoureusement cet acharnement contre le parti endeuillé depuis ce lundi matin. Lire le communiqué !
« C’est avec consternation que les instances dirigeantes du PNP-Section France ont appris l’enlèvement ce jour de Monsieur Manaf ALEDJI, dans la ville de Sokodé, par des militaires.
Monsieur ALEDJI a été conduit à une destination inconnue, et sa famille est sans nouvelle de lui.
Le PNP-Section France a en outre été alerté des exactions dont les manifestants et les leaders de partis politiques de l’opposition ont été l’objet à Lomé, à leur retour de la manifestation organisée le 2 décembre 2017.
Ces actes s’inscrivent dans l’entreprise d’intimidation orchestrée par le pouvoir de Faure Gnassingbé, et dont le but est de réduire le peuple au silence.
Nous exprimons notre indignation face à de telles pratiques, au demeurant abjectes, perpétrées par le pouvoir RPT-UNIR avec l’appui de l’armée.
Nous réitérons notre exigence de libération immédiate de tous les détenus politiques, ainsi que le retour de l’armée dans les casernes.
Nous saisissons l’occasion pour appeler la population à faire preuve d’extrême vigilance.
Rien, hormis l’alternance immédiate, ne saurait ébranler la détermination du peuple, et a fortiori mettre un terme à sa lutte héroïque.
Que Dieu bénisse la Terre de nos Aïeux !
Fait à Paris, le 3 décembre 2017.
Me Kwasigan Arnaud AGBA
Porte-parole PNP Section-France »
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

66 − = 65