Togo / Politique : Adji Otèth Ayassor accuse Faure Gnassingbé


Sous le règne du fils du père, on aura tout vu et entendu. Tout porte à croire que sur la terre de nos aïeux, certaines personnes en occurrence les amis, intimes et proches de Faure Gnassingbé, chef de l’’Etat, peuvent se permettre de faire tout, voler, piller, détourner le dernier public, incendier les marchés et tuer sans que rien ne leur arrive.
 
ayassor_600


Le 1er Août dernier, l’un des plus grands voleurs de la République Togolaise et tout puissant ministre de l’économie et des finances, Adji Otèth Ayassor a été limogé du gouvernement. Pour quelles raisons personnes ne le sait. Faure Gnassingbé, ne fait rien et ne décide rien au hasard.
 
Il ressort qu’en 10 ans au poste de ministre de l’économie et des finances, Adji Ayassor a volé plus de 100 milliards de francs CFA. Il est l’un des plus grands voleurs, pilleurs et détourneurs de l’argent du contribuable. Ce dernier est un grand bandit et délinquant adulte.
 
Faure Gnassingbé, a-t-il laissé faire Ayassor ? Ou est-il complice des évasions fiscales et vole des milliards de francs CFA que Ayassor a détournés ?
 
D’une source proche de la famille du ministre voleur, il nous revient que ce dernier soutient bel et bien que le chef de l’Etat sait très bien ce qu’il fait et qu’il en a profité des milliards qu’il a détournés. Ayassor soutient que le chef de l’Etat ne peut rien lui faire ni l’arrêter. S’il tente (Faure Gnassingbé), lui Ayassor il va tout déballer.
 
Il est important de dire au peuple togolais qu’Adji Ayassor a usé de tout le pouvoir et la confiance que Faure Gnassingbé lui avait accordé pour voler plus de 100 milliards de francs CFA. Il dispose des comptes bancaire en prête nom en Afrique, Europe, Asie, USA et dans les pays du golfe.
 
Notre investigation et enquête, nous ont permis de nous rendre compte que le frère d’Adji Ayassor répondant au nom de Jean-Marie Tchambakou Ayassor et sa femme qui travaille à la BTCI sont des complices des évasions fiscales qu’opère Adji Otèth Ayassor vers l’extérieur du Togo.
 
Pour rappel Jean-Marie Tchambakou Ayassor est un agronome à la retraite depuis des années. Il avait travaillé au ministère de l’agriculture au Togo. Son frère ministre de l’économie et des finances et a tout fait pour que ce retraité soit envoyé à la CEDEAO à Abudja au Nigéria pour travailler. Bien qu’étant à la retraite depuis des années, Jean-Marie Tchambakou Ayassor a été envoyé depuis 06 mois à la CEDEAO pour travailler dans le compte du Togo. Comme si au Togo, il n’y a personne pour occuper ce poste d’agriculture qui revient au Togo.
 
Suite à notre investigation, il ressort que c’est la femme de Jean-Marie Tchambakou Ayassor, qui travaille à la BTCI qui est chargé de faire sortir du pays les fonds qu’Adji Ayassor détourne. Celui qui vient de prendre le poste d’Adji Ayassor, c’est-à-dire Sani Yaya, en sait quelque chose de cette affaire. Car au moment des faits il était en poste à la BTCI.
 
Au journal La Nouvelle, nous interpelons Faure Gnassingbé, chef de l’Etat, d’agir sérieusement dans cette affaire de vols et détournements des milliards de francs CFA du contribuable par Adji Ayassor et sa bande.
 
Affaire à suivre…
 
Source : Journal La Nouvelle