Togo/Politique : L’UFC invite la classe politique à un « dialogue inclusif »

1
843
Gilchrist Olympio
Gilchrist Olympio

L’Union des Forces du Changement (UFC), principal parti de l’opposition de Gilchrist Olympio a invité la classe politique togolaise à un « dialogue inclusif », appel lancé dans le cadre du 30è anniversaire du « soulèvement populaire du 5 octobre ».

Dans communiqué signé du secrétaire général du parti, l’UFC a jeté un regard rétrospectif sur la date du 5 octobre, son importance dans la lutte pour la démocratie au Togo, mais aussi sur l’importance du chemin qui reste à parcourir pour « achever la lutte ».

« Le soulèvement populaire du 05 octobre 1990 avait offert l’occasion, de voir notre pays s’affranchir de l’oppression et des inégalités. Aujourd’hui, les togolais ont déchanté face à la remise en question de ce gain de liberté obtenu de haute lutte et ont compris qu’il faille remettre l’ouvrage en chantier pour caresser de nouveau le rêve de liberté et de démocratie », souligne le document.

Et pour parvenir à redonner un nouvel élan à la lutte démocratique, l’UFC invite tous les acteurs politiques et de la société civile à un éveil et à s’orienter vers un dialogue inclusif.

« Nous avons l’obligation de travailler ensemble pour obtenir la consolidation des droits de l’homme, des libertés fondamentales et de l’Etat de droit, l’enracinement de la démocratie et enfin l’alternance politique pacifique par le jeu des élections libres, transparentes et équitables », précise le communiqué.

Rappelons que le 05 octobre 1990 demeure une date importante dans l’histoire politique du Togo. A cette date, un soulèvement national de jeunes a secoué le pays, le jour du procès des étudiants arrêtés pour distribution de tracts. FIN

Chrystelle MENSAH / savoir news

1 COMMENTAIRE

  1. C’était bien que le vieux con sénile Gilchist aille à l’école pour du rpt-unir pour mieux les connaître.
    Les togolais sont trop naïfs: un régime qui a tué un président ( sylva) et continuent de tuer les citoyens en toute impunité( Tavio amorin,Agbobli,Etinne Yakanou,….pour ne citer que ceux là), un tel régime, il est illusoire voire très bête-stupide que de penser remplacer un tel
    régime par un bulletin de vote….La situation togolaise est entrain d’être copiée en Côte d’Ivoire avec l’imposteur ouattara…. tuer, massacrer et laisser le pouvoir après soi disant un mandat limité?????? Vous vous trompez…..
    Ce sont des bêtes idiots complices qui votent dans un tel régime .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ 37 = 39