Accueil COOPÉRATION Togo : Près de 70 millions de FCFA des USA à cinq...

Togo : Près de 70 millions de FCFA des USA à cinq organisations locales de planification familiale

- Advertisement -

aide_usa_planning_familial

Les Etats-Unis d’Amérique ont octroyé ce mercredi, une subvention non remboursable de près de 70 millions de FCFA à cinq organisations togolaises œuvrant dans le domaine du planning familial, cérémonie présidée par la Sous-secrétaire adjointe des USA aux Affaires Africaines, Mme Bisa Williams et M.Robert E.Whitehead, ambassadeur des USA au Togo, a constaté l’Agence Savoir News.

 

Ces subventions ont été rendues possibles grâce à +Agir pour la Planification Familiale+ (AgirPF), projet de l’Agence de développement International des Etats-Unis (USAID) dont le Fonds de l’Ambassadeur pour l’Afrique de l’Ouest a reçu le financement.

 

Basé à Lomé, AgirPF est une initiative quinquennale mis en œuvre dans 5 pays ouest-africains (Burkina-Faso, Côte d’Ivoire, Mauritanie, Niger et Togo) en collaboration avec l’ONG américaine EngerderHealth — Ong américaine partenaire du programme — et les ministères de la Santé des pays bénéficiaires.

 

Des représentants d’EngenderHealth et du ministère de la Santé du Togo, ont aussi pris part à cette cérémonie dans les locaux de l’Ambassade des USA à Lomé.

 

Ces subventions, allant de quinze mille à trente mille dollars chacune, serviront à renforcer les capacités des organisations bénéficiaires à fournir une large gamme de services de planification familiale, ainsi que les services de santé maternelle, néonatale et infantile.

 

Ont bénéficié de ces fonds :

 

 Petite Sœur à Sœur (PSAS) : 7.993.873 francs CFA pour son projet « Rapprochement des services de santé sexuelle et reproductive des populations de zones ciblées », qui bénéficiera aux adolescentes et aux femmes forcées de se prostituer.

 

 Action Contre le SIDA (ACS) : 13.133.482 francs pour son projet « Promotion de la Planification Familiale chez les Femmes Séropositives en âge de procréer et les jeunes suivis à ACS ». Ce centre s’occupe actuellement de 1338 patients incluant des femmes âgées de 15 à 19 ans touchées par le VIH-SIDA.

 

 Centre de Recherches et d’Informations pour la Santé au Togo (CRIPS-Togo) : 10.795.527 francs, pour son projet « Appui à la communication pour le changement social et de comportement en matière d’utilisation de services de Planification Familiale dans les zones sanitaires No. 2 de Lomé Commune et de l’Avé ».

 

 Young Men’s Christian Association (YMCA) Togo : 16.674.113 francs pour son projet « Sensibilisation aux IST, SIDA et santé sexuelle et de reproduction pour les jeunes et adolescents des églises et mosquées des villes de Tsévié et de Lomé ».

 

 Development for All (DFA) : 18.140.700 francs pour son projet « Intégration du planning familial dans les activités de la réduction des risques de propagation du VIH/SIDA/IST au sein des Professionnelles du Sexe (PS) au Togo ».

 

« Je suis honorée de représenter le peuple des Etats-Unis d’Amérique à reconnaître les organisations dont les projets ont été retenus pour recevoir des subventions du Fonds de l’Ambassadeur pour l’Afrique de l’Ouest », a déclaré Mme Williams à l’endroit des représentants des organisations récipiendaires.

 

Cette dernière a ensuite animé dans la foulée, une conférence de presse où les professionnels de médias l’ont interrogé sur les raisons de sa visite, l’état de la coopération entre le Togo et son pays, le Sommet de l’Union Africaine sur la sécurité maritime qui se tient en novembre prochain dans la capitale togolaise ainsi que la contestation d’une partie de l’opposition togolaise des résultats du dernier scrutin présidentiel tenu en le 25 avril dernier.

 

« Le but de ma visite est de connaître plusieurs secteurs de la société togolaise : secteur privé, société civile, les politiciens et le personnel de l’Ambassade des Etats-Unis au Togo », a-t-elle expliqué.

 

La diplomate américaine a par ailleurs affirmé qu’elle a eu des réunions avec les représentants de l’opposition togolaise et que ces derniers avaient « une interprétation très différente et très frustrée » du dernier scrutin présidentiel.
Pour elle, un dialogue entre la classe politique est nécessaire pour dissiper ces frustrations.

 

En ce qui concerne le sommet sur la sécurité maritime, elle a déclaré ne pas maîtriser les détails, mais que « la sécurité maritime est très importante pour les Etats-Unis ».

 

Mme Bisa Williams a finalement souligné que les Etats-Unis vont intervenir plus dans la promotion de la démocratie, dans la dynamisation des économies, dans le renforcement de l’entrepreneuriat, de l’initiative privée et dans la lutte contre le terrorisme au Togo.

 

Rappelons que Mme Bisa Williams séjourne à Lomé depuis lundi pour une visite de 72 heures, dans le cadre d’une tournée régionale. Elle se rendra également dans six autres pays : Burkina Faso, Mali, Sénégal, Guinée, Côte d’Ivoire et Éthiopie. FIN

 

En Photo : Remise symbolique de chèque

 

Anani Elom AGBOH / Rédaction

 
source : savoir news
 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

49 − = 40

LES + LUS

Justice : Folly Satchivi libéré par « grâce présidentielle »

Folly Satchivi Le chef de l’État togolais Faure Gnassingbé a accordé ce mercredi, une « grâce présidentielle »...

« La construction et la gestion des marchés relèvent des compétences propres des maires », persiste M.Fabre

Jean-Pierre FABRE « La construction et la gestion des marchés relèvent des compétences propres des maires », a une fois...

Togo : Pourquoi Faure Gnassingbe Sera Toujours Abonné aux Poubelles de l’Histoire

Comparaison n’est pas raison, mais on n’est pas bien tenté de dresser une analogie entre Faure Essozimna Gnassingbé et son homologue (...

Togo, Conséquence d’organisation des élections sur fonds propres pour favoriser les fraudes : Le gouvernement Incapable de rembourser la caution des candidats

Tchambakou Ayassor, président de la Céni. La Cour Suprême a proclamé le 18 juillet dernier les résultats définitifs...

Togo, Violence des militaires sur les forestiers à Davié : Que cache le silence du gouvernement ?

Les images sont surréalistes. Des corps habillés qui s’entredéchirent au Togo, c’est malheureusement le cas à Davié. Selon le confrère en ligne...