TOGO : PROSTITUTION POLITIQUE-SEXUELLE

0
3673

Il n’y a pas de peuple au monde qui fasse le mal avec aussi peu de dignité que nous. Notre cupidité n’a que de l’étourderie, et nos apprêts de ruse ne sont qu’une fanfaronnade.

Pensées (~1780-1824), joseph Joubert – 

Tout le monde entier  a tourné ces yeux  sur le Togo un petit pays de l’Afrique de l’ouest pour sa singularité maléfique, pour la médiocrité de la prostitution politique, sur le sextape des jeunes écolières et écoliers.

Dans les deux cas, il y a un manque d’amour patriotique des leaderships de l’opposition pour le Togo et les populations togolaises du nord au sud, et la manifestation cupide et prostitutionnelle d’une position au détriment de la solidarité pour l’enjeu de l’alternance politique d’une part et d’autre part, de sauver les peuples du Togo de la misère, de la mort par arbitraire, de sauver le navire naufragé de l’avenir des jeunes . Dans le cas de sextape des jeunes, il y a aussi le manque d’amour intrinsèque de leurs partenaires dans leurs actes sexuels qui se limitent à la consommation vulgaire du sexe.

L’apprentissage de l’amour, par l’émotion, par la tendresse et la manifestation des émotions font défaut.

La responsabilité des leaderships est abyssale par l’échec  de 30 ans de lutte depuis 1990, la plus longue lutte politique au XX ème siècle et nous serons en droit de les accuser de manque d’assistance  de secours à un peuple en danger malgré leur serment hypocrite.

Ils se sont  servis des peuples pour assoupir une place comme un fonds de commerce, pour magnifier leurs égos, leur fierté.

Quand on parle aujourd’hui de la classe politique de l’opposition togolaise, les mots «  trahison, prostitution politique, corruption et égos » reviennent en charge au lieu d’intelligence, solidarité, stratégie et combat.

Permettez-moi de citer   pour singulariser le mal profond togolais par cette citation.

“La démagogie est à la démocratie ce que la prostitution est à l’amour.”

Pendant plus de deux ans le peuple togolais et sa diaspora se sont soulevés pour demander une alternance au Togo sans succès, non pas seulement à cause de la dictature du clan Gnassingbé, mais à cause de la trahison de certains leaderships qui ont préféré une position de statut quo à défaut de la solidarité.

Vaut mieux garder la dictature qui tue, qui sème la misère, qui hypothèque l’avenir de la jeunesse que la préférence d’un leadership par les Togolais à mes dépends.

Au Togo aujourd’hui, il y a des tas de morts par la dictature dans toutes les régions, dans les familles, même la vache qui est attachée, a été tuée gratuitement parce qu’elle est menaçante.

Tout est égo atrophié, démesuré, sans humanisme.

Au Togo ce n’est plus l’alternance politique qui compte mais l’égoïsme personnifié.

Au Togo l’assassinat des citoyens dans les centres de santé délabrés, dans les rues par les forces de l’ordre, dans les prisons, n’émeuvent plus nos leaderships de l’opposition qui se sont engagés pour délivrer les populations de la misère, de l’arbitraire.

La corruption pour un poste, une suv de grande marque (Benz, Toyota, Audi, fiat) et une villa est devenue un commerce lucratif, au détriment de la lutte réelle pour la construction des grands lycées, des hôpitaux de référence, des autoroutes, de l’eau potable, de l’électricité, de l’agriculture et du sport.

Au mali l’imam Mahmoud DICKO refuse l’argent sale, l’argent de la corruption de cent millions et le dit à son peuple, au Togo nos leaders ont pris trente millions du président Ouattara, pour nous dire d’aller rester chez nous, de ne plus manifester contre le pouvoir.

La trahison a été à son firmament, et ils s’étonnent du silence du peuple togolais pour les châtier.

Ils ont bafoué sans état d’âme nos valeurs qu’ils clament chaque jour dans une fourberie exponentielle, humiliante, déshonorante et inhumaine, quand le pays est en manque de tout, (hôpitaux, écoles, eau potable, médecins compétents).

Nous entendons encore comme un test le chant de la sirène de quelques pseudos leaderships de UDS –TOGO et de CPP qui ont collaboré pour ce désastre de la misère morale, intellectuelle et physique nous appeler à la table de négociation pour manger le reste des plats.

Le peuple et la diaspora dans sa colère manifestent à leur endroit leur colère abyssale pour leur manque de respect à notre endroit, quand nos familles sont en deuil et doivent se méfier de nos réactions demain.

Celles et ceux qui sèment le vent vont récolter la tempête.

Les jeunes à l’apprentissage des exemples de la prostitution.

Comme leurs ainés qui font de la prostitution politique, les jeunes s’adonnent à la prostitution physique, par légèreté, par cupidité, par mimétisme de groupe.

Le seul dénominateur commun est la corruption par l’argent.

Papa est acheté par l’argent pour tromper le peuple, papa vend son intelligence et sa renommée à la dictature en étant officiellement du côté des progressistes du peuple moi je suis payé pour vendre mon corps.

Entre la vente illégale immatérielle des valeurs et la vente physique matérielle de mon corps, tout est à base de l’argent gagné  immoralement.

Le choc de la prostitution physique de nos jeunes sœurs et frères qui ramènent à la maison des Smartphones, des Iphones au prix d’un terrain à construire n’étonnent pas des parents.

Certains parents sont livrés à la prostitution par la faim et se sont laissé tomber dans le ruisseau par la honte pour ne pas se jeter à la rivière et mourir.

Des époux se voient dans leurs infidélités réciproques qu’un secret à se taire mutuellement, ou peut-être une confidence à se faire: tolérer l’infidélité chronique, c’est commander la prostitution et légaliser l’adultère.

On devient soûlard, un ivrogne quand on s’adonne régulièrement et en dose de grande quantité à l’alcool.

On devient « addict »  de mensonges, d’alcool et de sexe à force d’en abuser.

La rigueur de la morale africaine laisse chaque jour la place à des immoralités.

La légèreté de certains mamans à couvrir la prostitution de leurs enfants (Garçons et filles) désorganisent les familles, créent des tensions des relations et disloquent l’éducation base de tout progrès et réussite d’une nation.

Les cris  cris d’orfraie  de certains parents pour effrayer les bons conseils des voisins, des oncles, des tantes dans leur rôle au détriment de la prostitution de rue.

LES TARES DE LA POLITIQUE TOGOLAISE.

A*RPT-UNIR :

 Bréviaire de mensonges

Tout est propagande comme dans le régime nazi par Joseph  Goebbels.  » Plus le mensonge est gros, plus il passe. »

Avec le rpt-unir, tout a été fait dans les valeurs négatives (assassinat, meurtre, misère, harcèlement policier, harcèlement moral, harcèlement sexuel, sexisme, corruption, crime économique, arbitraire, justice politique).

Les rumeurs fictives de coups d’état par ‘clé simple ou clé usb -de sauvegarde des données, des jumelles, des tenues militaires, des jouets militaires, des pouvoirs vaudou pour bruler le marché.

Pendant qu’ils accusent et torturent les pauvres citoyens, ils font des crimes économiques pour priver le pays des routes, des autoroutes, de chemins de fer, des hôpitaux de référence, des écoles et des universités.

B-OPPOSITIONS.

Les constations de l’Echec.

*Corruption :

Trahison depuis 1990 est la plus abyssale faute de l’opposition.

*Collabos :

De Gilchrist Olympio, aux autres leaderships, soit ils deviennent ministres de la dictature soit ils sont contents d’être le chef de l’opposition.

*Egoïsme :

Manque de solidarité profonde pour fédérer l’énergie des togolais pour effectuer l’alternance et gérer ensemble la transition pour lancer l’économie du pays et former le peuple aux valeurs de la démocratie.

Conclusion :

Un peuple qui élit des corrompus, des renégats, des imposteurs, des voleurs et des traîtres n’est pas victime ! Il est complice.

Ecrits politiques (1928-1949) : Sur le socialisme, les intellectuels et la démocratie – George Orwell.

Les peuples togolais du nord au sud, devraient travailler ardemment pour se libérer et restaurer dans une fondation nationale les valeurs essentielles du travail, de la liberté et de la patrie pour faire une chaine d’union avec tous les pays africains.

Jacob ATA-AYI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

− 2 = 1